Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aimez-vous votre gastro ?

Aller en bas 
AuteurMessage
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:28

Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?





( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:44

dodcoquelicot a écrit:
Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?





( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )

Saignante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:47

vos sujets manquaient beaucoup à ce forum, dod....
J'ai des souvenirs impérissables sur ce théme, toute une petite famille de retour du camping dans un état.... sauf moi , of course, pour pouvoir courir de lit en lit, pendant 3 jours et de 2 nuits à changer des draps, des pyjamas, javeliser des sols, des murs , des chiottes, faisant tourner les matelas pour qu'ils séchent, d'un coté de l'autre.....
A un moment, ça tenait du burlesque....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:50

mariep a écrit:
vos sujets manquaient beaucoup à ce forum, dod....
J'ai des souvenirs impérissables sur ce théme, toute une petite famille de retour du camping dans un état.... sauf moi , of course, pour pouvoir courir de lit en lit, pendant 3 jours et de 2 nuits à changer des draps, des pyjamas, javeliser des sols, des murs , des chiottes, faisant tourner les matelas pour qu'ils séchent, d'un coté de l'autre.....
A un moment, ça tenait du burlesque....

N'en jetez plus... pleeeeaaaaassse ! cherry
Revenir en haut Aller en bas
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:54

T'avais qu' a foutre ta cagoule.
Revenir en haut Aller en bas
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 17:58

vanémel a écrit:
T'avais qu' a foutre ta cagoule.

j'te signale qu'il y a des trous pour voir parce qu'une cagoule sans trou, ça ne sert qu'à aller droit au premier précipice venu au Chiapas lol!
Revenir en haut Aller en bas
balsamine

avatar

Nombre de messages : 809
Age : 61
Localisation : out of africa
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 19:20

dodcoquelicot a écrit:
Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?

la mienne dod, ma gastro, ma turista, mon rituel de passage comme je l'appelle, c'est en inde que ça m'est arrivé en 1979 et j'ai bien failli en crever n'eut été l'intervention divine d'un gentil anachorète qui séjournait à Bodgaya et qui s'y connaissait en remèdes homéopathiques...

après trois jours d'agonie passés du lit au trône (l'ercefuryl ne faisait aucun effet) je m'affaiblissais et ne pouvais même plus avaler quoi que ce soit ni avais l'énergie suffisante pour sortir de la chambre du monastère japonais où nous logions et mon ex balisait dur...toutefois cet épisode que je traversais ne lui coupait pas l'appétit aussi il va au marché pour déjeuner bien lui en a prit car il est revenu avec un vieillard bienveillant qui s'inquiétant de l'air sombre de mon compagnon lui a demandé ce qui n'allait pas et est revenu avec lui dans le temple, tel un sauveur, me faire avaler quelques poudres de perlimpin que j'accueillis avec la plus grande confiance comme une petite fille aimante envers son grandpapa...quelques heures plus tard les frénétiques coliques s'étaient arrêtées...merci Buddha !

Après quelques jours de ce remède miraculeux et naturel, un autre problème s'est installé en moi, la constipation...une horrible constipation...les remèdes étaient trop bons....et là j'ai traîné durant trois semaines un autre martyre, le contraire de ce que je venais d'endurer....à bénarés, sous 40 degrés de chaleur, dans une chambre d'hôtel située sur le toit, j'ai goûté aux joies de l'inde cruelle, l'inde de kali, à présent je pissais le sang à chaque fois que j'allais uriner et une douleur sourde pulsait violemment dans mes reins....infection urinaire...

retour sur delhi en catastrophe, visite au médecin agréé par l'ambassade, vous droguez-vous mademoiselle ? il n'y a que les junkies qui ont ce genre de problèmes me dit-il....sympa...non je vous jure, tout le monde ne va pas à bénarés pour l'opium...




( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 19:34

balsamine a écrit:

la mienne dod, ma gastro, ma turista, mon rituel
de passage comme je l'appelle, c'est en inde que ça m'est arrivé en
1979 et j'ai bien failli en crever n'eut été l'intervention divine d'un
gentil anachorète qui séjournait à Bodgaya et qui s'y connaissait en
remèdes homéopathiques...

après trois jours d'agonie passés du
lit au trône (l'ercefuryl ne faisait aucun effet) je m'affaiblissais et
ne pouvais même plus avaler quoi que ce soit ni avais l'énergie
suffisante pour sortir de la chambre du monastère japonais où nous
logions et mon ex balisait dur...toutefois cet épisode que je
traversais ne lui coupait pas l'appétit aussi il va au marché pour
déjeuner bien lui en a prit car il est revenu avec un vieillard
bienveillant qui s'inquiétant de l'air sombre de mon compagnon lui a
demandé ce qui n'allait pas et est revenu avec lui dans le temple, tel
un sauveur, me faire avaler quelques poudres de perlimpin que
j'accueillis avec la plus grande confiance comme une petite fille
aimante envers son grandpapa...quelques heures plus tard les
frénétiques coliques s'étaient arrêtées...merci Buddha !

Après
quelques jours de ce remède miraculeux et naturel, un autre problème
s'est installé en moi, la constipation...une horrible
constipation...les remèdes étaient trop bons....et là j'ai traîné
durant trois semaines un autre martyre, le contraire de ce que je
venais d'endurer....à bénarés, sous 40 degrés de chaleur, dans une
chambre d'hôtel située sur le toit, j'ai goûté aux joies de l'inde
cruelle, l'inde de kali, à présent je pissais le sang à chaque fois que
j'allais uriner et une douleur sourde pulsait violemment dans mes
reins....infection urinaire...

retour sur delhi en catastrophe,
visite au médecin agréé par l'ambassade, vous droguez-vous mademoiselle
? il n'y a que les junkies qui ont ce genre de problèmes me
dit-il....sympa...non je vous jure, tout le monde ne va pas à bénarés
pour l'opium...
Quelle belle histoire Balsa... Passionnante
! Si si sincèrement, je vous lisais pas à pas ainsi que du Lowry
( la classe ) mâtiné de Buck ( le fond ) . Bisous et bonne année ! ( de
plus après un truc comme ça, c'est du pipi d'chat ma gastinrette...
enfin j'touche du bois et j'espère pas celui de la cuvette ! ( sont en
plastique maintenant ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 19:36

balsamine a écrit:
dodcoquelicot a écrit:
Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?

la mienne dod, ma gastro, ma turista, mon rituel de passage comme je l'appelle, c'est en inde que ça m'est arrivé en 1979 et j'ai bien failli en crever n'eut été l'intervention divine d'un gentil anachorète qui séjournait à Bodgaya et qui s'y connaissait en remèdes homéopathiques...

après trois jours d'agonie passés du lit au trône (l'ercefuryl ne faisait aucun effet) je m'affaiblissais et ne pouvais même plus avaler quoi que ce soit ni avais l'énergie suffisante pour sortir de la chambre du monastère japonais où nous logions et mon ex balisait dur...toutefois cet épisode que je traversais ne lui coupait pas l'appétit aussi il va au marché pour déjeuner bien lui en a prit car il est revenu avec un vieillard bienveillant qui s'inquiétant de l'air sombre de mon compagnon lui a demandé ce qui n'allait pas et est revenu avec lui dans le temple, tel un sauveur, me faire avaler quelques poudres de perlimpin que j'accueillis avec la plus grande confiance comme une petite fille aimante envers son grandpapa...quelques heures plus tard les frénétiques coliques s'étaient arrêtées...merci Buddha !

Après quelques jours de ce remède miraculeux et naturel, un autre problème s'est installé en moi, la constipation...une horrible constipation...les remèdes étaient trop bons....et là j'ai traîné durant trois semaines un autre martyre, le contraire de ce que je venais d'endurer....à bénarés, sous 40 degrés de chaleur, dans une chambre d'hôtel située sur le toit, j'ai goûté aux joies de l'inde cruelle, l'inde de kali, à présent je pissais le sang à chaque fois que j'allais uriner et une douleur sourde pulsait violemment dans mes reins....infection urinaire...

retour sur delhi en catastrophe, visite au médecin agréé par l'ambassade, vous droguez-vous mademoiselle ? il n'y a que les junkies qui ont ce genre de problèmes me dit-il....sympa...non je vous jure, tout le monde ne va pas à bénarés pour l'opium...




( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )

Non mais sincèrement, vous aviez pris de la drogue quand même;) ?
Hein? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balsamine

avatar

Nombre de messages : 809
Age : 61
Localisation : out of africa
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 19:49

françois* a écrit:
balsamine a écrit:
dodcoquelicot a écrit:
Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?

la mienne dod, ma gastro, ma turista, mon rituel de passage comme je l'appelle, c'est en inde que ça m'est arrivé en 1979 et j'ai bien failli en crever n'eut été l'intervention divine d'un gentil anachorète qui séjournait à Bodgaya et qui s'y connaissait en remèdes homéopathiques...

après trois jours d'agonie passés du lit au trône (l'ercefuryl ne faisait aucun effet) je m'affaiblissais et ne pouvais même plus avaler quoi que ce soit ni avais l'énergie suffisante pour sortir de la chambre du monastère japonais où nous logions et mon ex balisait dur...toutefois cet épisode que je traversais ne lui coupait pas l'appétit aussi il va au marché pour déjeuner bien lui en a prit car il est revenu avec un vieillard bienveillant qui s'inquiétant de l'air sombre de mon compagnon lui a demandé ce qui n'allait pas et est revenu avec lui dans le temple, tel un sauveur, me faire avaler quelques poudres de perlimpin que j'accueillis avec la plus grande confiance comme une petite fille aimante envers son grandpapa...quelques heures plus tard les frénétiques coliques s'étaient arrêtées...merci Buddha !

Après quelques jours de ce remède miraculeux et naturel, un autre problème s'est installé en moi, la constipation...une horrible constipation...les remèdes étaient trop bons....et là j'ai traîné durant trois semaines un autre martyre, le contraire de ce que je venais d'endurer....à bénarés, sous 40 degrés de chaleur, dans une chambre d'hôtel située sur le toit, j'ai goûté aux joies de l'inde cruelle, l'inde de kali, à présent je pissais le sang à chaque fois que j'allais uriner et une douleur sourde pulsait violemment dans mes reins....infection urinaire...

retour sur delhi en catastrophe, visite au médecin agréé par l'ambassade, vous droguez-vous mademoiselle ? il n'y a que les junkies qui ont ce genre de problèmes me dit-il....sympa...non je vous jure, tout le monde ne va pas à bénarés pour l'opium...




( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )

Non mais sincèrement, vous aviez pris de la drogue quand même;) ?
Hein? bounce

ben avant tous ces problèmes non mais après oui...je m'explique, à bénarés j'ai du prendre de l'opium pour soulager la douleur intolérable que je ressentais dans mes reins, infection urinaire aigue, 40 dégrès de chaleur...pour arriver jusqu'à delhi, en train de bénarés...la galère, la maladie quoi...

mais la cause de ce second problème était à l'efficacité des médicaments homéopathiques que j'avais pris pour stopper cette bonne vieill diarrhée d'adaptation que beaucoup de touristes attrapent lors de leur baptème de l'Asie et l'Inde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 19:54

Sympa, votre histoire, Balsa... j'ai cru un moment que Dod s'était converti à l'homosexualité car vous parliez d'un ex... au masculin mais j'ai compris que vous vous êtes mélangé les crayons avec les quote...
Ce que le petit vieux vous a fait ingérer devait en effet être de l'opium. J'ai eu un récit similaire de mon ex (un mec, lui), qui, en Inde aussi, s'était payé la tourista de sa vie... la super dysenterie, celle qui nous cisaille les jambes etc... Comme il était aux confins du Népal, on l'a emmené voir le sage de la montagne qui lui a fait ingérer de l'opium... Il m'a raconté qu'il a beaucoup vomi tout d'un coup puis que tout s'était arrêté... En revanche, il ne m'a point parlé de constipation... j'imagine qu'en tant que mec qui raconte ses barouds à la petite provinciale que j'étais alors, il a dû passer sur les contre-effets de l'opium en question, ses hémorroïdes etc... Mouhahaaharf
Personnellement, je me souviens de deux touristas fort pénibles :
- la première en Syrie, en plein hiver, avec mon ex (le même)... J'avais pris tous les risques : bu dans un bus Damas-Palmyre, de l'eau sortant d'un robinet rouillé, mangé du poulet servi avec du petit lait (délicieux), etc. A Palmyre j'ai commencé par une rage de dent, abominable... et il faisait un froid de gueux. Ensuite, à Alep, là c'est devenu assez grave... aller-retour incessants de la chambre aux toilettes, tout comme vous. Lattaquié, au bord de la Méditerranée, beau temps, douceur ... pareil : je ne pouvais pas m'éloigner de l'hôtel trop longtemps (parce qu'allez trouver des wc publics en Syrie en 74 !!!). Je suis rentrée à Paris avec ma dysenterie... qui a duré, duré, fait des analyses,pris des médocs qui changaient juste la couleur mais pas la consistance (bonjour les détails)... et pour finir, c'est ma gynéco qui m'a donné des antibiotiques, à haute dose sous forme de piquouses... J'ai perdu au moins 15 kgs en 2 mois...
- la seconde en Gambie... merci le beurre tourné ! Salmonellose géante... avec wc à l'africaine au fond du compound, suspendue des heures au-dessus d'un trou creusé dans le sol, à transpirer comme une malade. 2 jours ! Là-bas, on m'a soignée avec : décoction de feuilles de goyavier et eau de cuisson du riz. Ca a marché. Mais pendant 2 ou 3 jours, j'étais sans arrêt au bord de l'évanouissement... j'avais des crises de tétanie, de tremblements etc... Il a suffit que je sorte du bled et que j'aille passer 2 jours dans un hôtel avec restaurant pour me retaper.
Et puis les éternelles "venguenzas aztecas" au Mexique, merci le piment !
Mais là, rien de grave.
Revenir en haut Aller en bas
balsamine

avatar

Nombre de messages : 809
Age : 61
Localisation : out of africa
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 20:09

clomani a écrit:
Sympa, votre histoire, Balsa... j'ai cru un moment que Dod s'était converti à l'homosexualité car vous parliez d'un ex... au masculin mais j'ai compris que vous vous êtes mélangé les crayons avec les quote...
Ce que le petit vieux vous a fait ingérer devait en effet être de l'opium. J'ai eu un récit similaire de mon ex (un mec, lui), qui, en Inde aussi, s'était payé la tourista de sa vie... la super dysenterie, celle qui nous cisaille les jambes etc... Comme il était aux confins du Népal, on l'a emmené voir le sage de la montagne qui lui a fait ingérer de l'opium... Il m'a raconté qu'il a beaucoup vomi tout d'un coup puis que tout s'était arrêté... En revanche, il ne m'a point parlé de constipation... j'imagine qu'en tant que mec qui raconte ses barouds à la petite provinciale que j'étais alors, il a dû passer sur les contre-effets de l'opium en question, ses hémorroïdes etc... Mouhahaaharf
Personnellement, je me souviens de deux touristas fort pénibles :
- la première en Syrie, en plein hiver, avec mon ex (le même)... J'avais pris tous les risques : bu dans un bus Damas-Palmyre, de l'eau sortant d'un robinet rouillé, mangé du poulet servi avec du petit lait (délicieux), etc. A Palmyre j'ai commencé par une rage de dent, abominable... et il faisait un froid de gueux. Ensuite, à Alep, là c'est devenu assez grave... aller-retour incessants de la chambre aux toilettes, tout comme vous. Lattaquié, au bord de la Méditerranée, beau temps, douceur ... pareil : je ne pouvais pas m'éloigner de l'hôtel trop longtemps (parce qu'allez trouver des wc publics en Syrie en 74 !!!). Je suis rentrée à Paris avec ma dysenterie... qui a duré, duré, fait des analyses,pris des médocs qui changaient juste la couleur mais pas la consistance (bonjour les détails)... et pour finir, c'est ma gynéco qui m'a donné des antibiotiques, à haute dose sous forme de piquouses... J'ai perdu au moins 15 kgs en 2 mois...
- la seconde en Gambie... merci le beurre tourné ! Salmonellose géante... avec wc à l'africaine au fond du compound, suspendue des heures au-dessus d'un trou creusé dans le sol, à transpirer comme une malade. 2 jours ! Là-bas, on m'a soignée avec : décoction de feuilles de goyavier et eau de cuisson du riz. Ca a marché. Mais pendant 2 ou 3 jours, j'étais sans arrêt au bord de l'évanouissement... j'avais des crises de tétanie, de tremblements etc... Il a suffit que je sorte du bled et que j'aille passer 2 jours dans un hôtel avec restaurant pour me retaper.
Et puis les éternelles "venguenzas aztecas" au Mexique, merci le piment !
Mais là, rien de grave.

Bon Clo c'est quand que vous débarquez à Joburg pour qu'on s'en tape une bonne ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 20:30

balsamine a écrit:
clomani a écrit:
Sympa, votre histoire, Balsa... j'ai cru un moment que Dod s'était converti à l'homosexualité car vous parliez d'un ex... au masculin mais j'ai compris que vous vous êtes mélangé les crayons avec les quote...
Ce que le petit vieux vous a fait ingérer devait en effet être de l'opium. J'ai eu un récit similaire de mon ex (un mec, lui), qui, en Inde aussi, s'était payé la tourista de sa vie... la super dysenterie, celle qui nous cisaille les jambes etc... Comme il était aux confins du Népal, on l'a emmené voir le sage de la montagne qui lui a fait ingérer de l'opium... Il m'a raconté qu'il a beaucoup vomi tout d'un coup puis que tout s'était arrêté... En revanche, il ne m'a point parlé de constipation... j'imagine qu'en tant que mec qui raconte ses barouds à la petite provinciale que j'étais alors, il a dû passer sur les contre-effets de l'opium en question, ses hémorroïdes etc... Mouhahaaharf
Personnellement, je me souviens de deux touristas fort pénibles :
- la première en Syrie, en plein hiver, avec mon ex (le même)... J'avais pris tous les risques : bu dans un bus Damas-Palmyre, de l'eau sortant d'un robinet rouillé, mangé du poulet servi avec du petit lait (délicieux), etc. A Palmyre j'ai commencé par une rage de dent, abominable... et il faisait un froid de gueux. Ensuite, à Alep, là c'est devenu assez grave... aller-retour incessants de la chambre aux toilettes, tout comme vous. Lattaquié, au bord de la Méditerranée, beau temps, douceur ... pareil : je ne pouvais pas m'éloigner de l'hôtel trop longtemps (parce qu'allez trouver des wc publics en Syrie en 74 !!!). Je suis rentrée à Paris avec ma dysenterie... qui a duré, duré, fait des analyses,pris des médocs qui changaient juste la couleur mais pas la consistance (bonjour les détails)... et pour finir, c'est ma gynéco qui m'a donné des antibiotiques, à haute dose sous forme de piquouses... J'ai perdu au moins 15 kgs en 2 mois...
- la seconde en Gambie... merci le beurre tourné ! Salmonellose géante... avec wc à l'africaine au fond du compound, suspendue des heures au-dessus d'un trou creusé dans le sol, à transpirer comme une malade. 2 jours ! Là-bas, on m'a soignée avec : décoction de feuilles de goyavier et eau de cuisson du riz. Ca a marché. Mais pendant 2 ou 3 jours, j'étais sans arrêt au bord de l'évanouissement... j'avais des crises de tétanie, de tremblements etc... Il a suffit que je sorte du bled et que j'aille passer 2 jours dans un hôtel avec restaurant pour me retaper.
Et puis les éternelles "venguenzas aztecas" au Mexique, merci le piment !
Mais là, rien de grave.

Bon Clo c'est quand que vous débarquez à Joburg pour qu'on s'en tape une bonne ensemble ?

Ben, vous savez, Jo'burg sans problème mais une gastro... mpfff. J'ai réussi à passer 15 jours au Maroc dont 10 dans la campagne sans rien attraper et à néanmoins maigrir (bon, j'ai tout repris ce que j'avais perdu)... On est mieux quand il ne faut pas courrir pour aller aux toilettes nan ? rassurez-moi Balsa Mouhahaaharf
Revenir en haut Aller en bas
balsamine

avatar

Nombre de messages : 809
Age : 61
Localisation : out of africa
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 20:54

clomani a écrit:
balsamine a écrit:
clomani a écrit:
Sympa, votre histoire, Balsa... j'ai cru un moment que Dod s'était converti à l'homosexualité car vous parliez d'un ex... au masculin mais j'ai compris que vous vous êtes mélangé les crayons avec les quote...
Ce que le petit vieux vous a fait ingérer devait en effet être de l'opium. J'ai eu un récit similaire de mon ex (un mec, lui), qui, en Inde aussi, s'était payé la tourista de sa vie... la super dysenterie, celle qui nous cisaille les jambes etc... Comme il était aux confins du Népal, on l'a emmené voir le sage de la montagne qui lui a fait ingérer de l'opium... Il m'a raconté qu'il a beaucoup vomi tout d'un coup puis que tout s'était arrêté... En revanche, il ne m'a point parlé de constipation... j'imagine qu'en tant que mec qui raconte ses barouds à la petite provinciale que j'étais alors, il a dû passer sur les contre-effets de l'opium en question, ses hémorroïdes etc... Mouhahaaharf
Personnellement, je me souviens de deux touristas fort pénibles :
- la première en Syrie, en plein hiver, avec mon ex (le même)... J'avais pris tous les risques : bu dans un bus Damas-Palmyre, de l'eau sortant d'un robinet rouillé, mangé du poulet servi avec du petit lait (délicieux), etc. A Palmyre j'ai commencé par une rage de dent, abominable... et il faisait un froid de gueux. Ensuite, à Alep, là c'est devenu assez grave... aller-retour incessants de la chambre aux toilettes, tout comme vous. Lattaquié, au bord de la Méditerranée, beau temps, douceur ... pareil : je ne pouvais pas m'éloigner de l'hôtel trop longtemps (parce qu'allez trouver des wc publics en Syrie en 74 !!!). Je suis rentrée à Paris avec ma dysenterie... qui a duré, duré, fait des analyses,pris des médocs qui changaient juste la couleur mais pas la consistance (bonjour les détails)... et pour finir, c'est ma gynéco qui m'a donné des antibiotiques, à haute dose sous forme de piquouses... J'ai perdu au moins 15 kgs en 2 mois...
- la seconde en Gambie... merci le beurre tourné ! Salmonellose géante... avec wc à l'africaine au fond du compound, suspendue des heures au-dessus d'un trou creusé dans le sol, à transpirer comme une malade. 2 jours ! Là-bas, on m'a soignée avec : décoction de feuilles de goyavier et eau de cuisson du riz. Ca a marché. Mais pendant 2 ou 3 jours, j'étais sans arrêt au bord de l'évanouissement... j'avais des crises de tétanie, de tremblements etc... Il a suffit que je sorte du bled et que j'aille passer 2 jours dans un hôtel avec restaurant pour me retaper.
Et puis les éternelles "venguenzas aztecas" au Mexique, merci le piment !
Mais là, rien de grave.

Bon Clo c'est quand que vous débarquez à Joburg pour qu'on s'en tape une bonne ensemble ?

Ben, vous savez, Jo'burg sans problème mais une gastro... mpfff. J'ai réussi à passer 15 jours au Maroc dont 10 dans la campagne sans rien attraper et à néanmoins maigrir (bon, j'ai tout repris ce que j'avais perdu)... On est mieux quand il ne faut pas courrir pour aller aux toilettes nan ? rassurez-moi Balsa Mouhahaaharf

c'est dans l'adversité qu'on voit les vrais potes....cela dit ya bien d'autres moyens d'être bien ensemble....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Lun 8 Jan 2007 - 21:41

dodcoquelicot a écrit:
Comme c'est souvent une histoire de famille, je le poste ici.

Il suffit d'une moule mal lavée, d'une huître pas fraîche, d'une
remontée d'escargot moribond dans le tub , d'un postillon de morve là
où il faut pas, d'une fève passée sous toutes les coutures entre les
doigts puis ressucée ensuite, bref d'un coup d'haleine médisante sur un
tel ou un autre de la famille... La gastro est là pour venger l'un de
nous.. Mais lequel , puisqu'on y passe tous ?....

Et vous l'aimez comment votre gastro ? Devant, derrière, les deux en même temps, explosive ?

( et que le sieur Lerouge ne se permette pas de dire que je fais du
pipicacazézette ou autrement je vends la mèche de Duchesse ( " l'hôte
rouge " ... mais bien sûr ! Alors lerouge, c'est comment la Vie
Vers-aillaise - comme dans les escargots ? )

Bonjour grand Dod. Mon poignet se ravit à votre réapparition. Un cliquot me manquait et (pour un peu) tout était épilé.
Revenir en haut Aller en bas
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: gastro   Lun 8 Jan 2007 - 23:58

La vie est parfois injuste mais je n'ai jamais eu de gastro. Vomit une fois ou deux par grande alcolémie. Une courante étant jeune c'est tout. Même en buvant de l'eau de flaque (véridique) pas eu de soucis. Enfin suis jamais allé en afrique ou Asie (trop chaud pour moi). C'est peut être plus hostile par la bas, sous le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scud56

avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 62
Localisation : Gross Paris
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 0:22

Pareil. Jamais de gastro. Quelques belles pertes de connaissance à la limite de l'arrêt cardiaque, mais jamais trahi par mes intestins. Ou alors de façon aussi brève qu'intense. Néanmoins heureux de contribuer à ce thème plein de délicatesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 10:23

scud56 a écrit:
Pareil. Jamais de gastro. Quelques belles pertes de connaissance à la limite de l'arrêt cardiaque, mais jamais trahi par mes intestins. Ou alors de façon aussi brève qu'intense. Néanmoins heureux de contribuer à ce thème plein de délicatesse.

Quelquefois, je m'interroge sur la délicatesse... par rapport à certaines interventions, et je me dis que ça peut être plus délicat de parler de nos dérangements intestinaux que de subir certaines arguties. scratch
Revenir en haut Aller en bas
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 11:24

clomani a écrit:
scud56 a écrit:
Pareil. Jamais de gastro. Quelques belles pertes de connaissance à la limite de l'arrêt cardiaque, mais jamais trahi par mes intestins. Ou alors de façon aussi brève qu'intense. Néanmoins heureux de contribuer à ce thème plein de délicatesse.

Quelquefois, je m'interroge sur la délicatesse... par rapport à certaines interventions, et je me dis que ça peut être plus délicat de parler de nos dérangements intestinaux que de subir certaines arguties. scratch

ça se rejoint parce que dans les deux cas ça fait sérieusement ch... WildCarrot

chez moi la gastro (heureusement rare) se situe exclusivement en bas et m'inflige 5 bars de pression à chaque fois...autant dire qu'on se sent vraiment vidé pale me souviens une fois démuni de tous médocs où j'ai du m'infliger un demi verre de ricard pur...blocage immédiat et nuit sans rêves, merci Paulo... king

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 12:01

billbaroud35 a écrit:
clomani a écrit:
scud56 a écrit:
Pareil. Jamais de gastro. Quelques belles pertes de connaissance à la limite de l'arrêt cardiaque, mais jamais trahi par mes intestins. Ou alors de façon aussi brève qu'intense. Néanmoins heureux de contribuer à ce thème plein de délicatesse.

Quelquefois, je m'interroge sur la délicatesse... par rapport à certaines interventions, et je me dis que ça peut être plus délicat de parler de nos dérangements intestinaux que de subir certaines arguties. scratch

ça se rejoint parce que dans les deux cas ça fait sérieusement ch... WildCarrot

chez moi la gastro (heureusement rare) se situe exclusivement en bas et m'inflige 5 bars de pression à chaque fois...autant dire qu'on se sent vraiment vidé pale me souviens une fois démuni de tous médocs où j'ai du m'infliger un demi verre de ricard pur...blocage immédiat et nuit sans rêves, merci Paulo... king


Ok, ok, je vois, si j'en crois balsamine et Clomani il y a pas mal de mecs accrocs à l'opium ici...drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scud56

avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 62
Localisation : Gross Paris
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 12:38

Citation :
Ok, ok, je vois, si j'en crois balsamine et Clomani il y a pas mal de mecs accrocs à l'opium ici...
Hé, c'est pas des "mecs" Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 12:43

y a de l'opium dans le ricard? scratch on me dit jamais rien à moi...

...c'est l'anuis étoilé de chine (vanté sur l'étiquette de la bouteille) qui bloque les sphincters, c ça? study

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: les remèdes   Mar 9 Jan 2007 - 12:44

Boire beaucoup d'eau dont l'eau du riz, boire du coca sans gaz, serrer
les fesses, ne pas oublier le paquet de kleenex et le sac plastique au
cas où, coincé sur une autoroute ... Il m'est arrivé encore de subir de
véritables tortures et gesticulations dans un bus qui n'avançait pas
avec mes gamins. J'ai tenu et cru défaillir une fois soulagé. La vraie
diahrrée, ça rigole pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 18:30

Faut aller voir le gastéropode en cas de gastro.
Revenir en haut Aller en bas
scud56

avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 62
Localisation : Gross Paris
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   Mar 9 Jan 2007 - 19:09

Nan, ca c'est quand t'as l'estomac dans les talons..... Mouhahaaharf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimez-vous votre gastro ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimez-vous votre gastro ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi aimez-vous votre métier de prof ?
» Aimez-vous votre village ? Pourquoi ?
» Aimez-vous Dieu?
» aimez-vous MICHAEL JACKSON ?
» AIMEZ-VOUS LES JEUX BIBLIQUES?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: ... Et dans le désordre : :: Divers-
Sauter vers: