Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sukiyaki Western Django

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Sukiyaki Western Django   Ven 2 Mai 2008 - 1:59

Encore un ovni pour Takashi Miike. Le cinéaste le plus tordu du Japon était devenu cultissime avec Dead or alive, il nous avait terrifié avec Audition, il avait plongé des yakusas dans un monde fantastique avec Gozu... Son nouveau projet, plus fou que jamais : fusionner western et film de samouraïs, dans un film tourné en anglais avec des acteurs japonais. Après le western spaghetti, je vous présente le western sushi !



L'histoire a peu d'importance. Un mystérieux pistolero débarque dans un village dévasté par une longue guerre entre deux clans, les Rouges et les Blancs. Les forces en présence ont bien eu leurs Roméo et Juliette, mais l'un s'est fait salement trucider et l'autre a été réduite à la prostitution. Le pistolero, par son intervention, va provoquer l'affrontement final...

A partir de là, tout est dans la patte de Miike, qui joue à fond la carte du délire cartoonesque et fabrique une étrange galerie de personnes burlesques :
- Un shériff complètement schizo, dont on ne sait pas s'il tient de Tyler Durden ou de Gollum,
- une guerrière nipponne à mi-chemin entre une Calamity Jane vieillissante et une sexy ninja girl,
- Un chef des Rouges qui est à la fois une brute à la Mad Max et un amateur de Shakespeare (notamment ses pièces sur la guerres des deux roses, la blanche et la rouge, évidemment),
- Un chef des Blancs sabreur et zen,
- Une prostituée gothique,
- Un vieux maître qui se trouve être le seul acteur occidental du film : Tarantino, visiblement ravi d'être là (il faut dire que vu son amour pour la série B, il doit vénérer Miike, qui se permet d'ailleurs de pasticher ses pastiches).

Mais au-delà de l'aspect parodique (qui passe mieux, je trouve, quand dans Kill Bill), le film est visuellement superbe bien que bricolé, comme si Cronenberg, Tarantino et Burton s'étaient donné rendez-vous dans les studios cheap de Tokyo. La musique n'est pas mal du tout, notamment dans cette scène où la prostituée nous fait une chorégraphie assez... hum... émoustillante. aime Les acteurs parlent anglais mais avec un accent japonais à couper au couteau, ce qui renforce l'aspect surréaliste des dialogues. Je suis fan !

Comme pour un certain nombre de mes films bizarres, celui-ci n'est pas (encore ?) sorti en France, alors rendez-vous en MP pour ceux qui ne trouvent pas.

La bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=S61ySyaJQSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scud56

avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 61
Localisation : Gross Paris
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Sukiyaki Western Django   Dim 4 Mai 2008 - 11:22

Excellent!!! WildCarrot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sukiyaki Western Django
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacrilège : une "Messe-Western" dans le diocèse de Vienne
» http://western-maniac.forum-pro.fr/
» Plante " western "
» le jazz manouche
» Eco village

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Cultures en Vrac :: Cinéma et photographie-
Sauter vers: