Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Robert Redeker contre Marion Cotillard

Aller en bas 
AuteurMessage
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Robert Redeker contre Marion Cotillard   Lun 31 Mar 2008 - 14:31

Encore une article de Robert Redeker qui ne manquera pas de déchainer les passions : Marion Cotillard et les complots :

Citation :
Marion Cotillard et les complots, par Robert Redeker
LE MONDE | 29.03.08 | 13h56 • Mis à jour le 29.03.08 | 13h56

Laisser les propos Marion Cotillard à leur insondable sottise serait une erreur. En mettant en doute la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 contre les Twin Towers de New York (Le Monde du 5 mars), l'actrice a en effet offert un puissant amplificateur à "la théorie du complot". Ces divagations ne relèvent pas d'un éclair d'imagination délirante, mais d'opinions répandues. Il importe donc de les analyser.

L'autodésignée "théorie du complot" se ramène à la vision délirante selon laquelle la réalité, jusque dans ses détails, fait l'objet d'une manipulation occulte dont la vérité est masquée à l'humanité. Ce conspirationnisme se développe à partir d'un usage dément du principe du doute. Il prend la forme d'une croyance affirmant qu'on ne doit rien croire de ce qui nous est dit et pose l'incroyance radicale en toute vérité établie comme norme.

En apparence, il s'agit d'une négation généralisée : nier par principe toute vérité attestée par des procédures reconnues et diffusée par les canaux habituels. En réalité cette négation masque une double affirmation : d'une part, toute vérité officielle, fût-elle inscrite dans les livres d'histoire, n'est que mensonge ; d'autre part, la vérité cachée est le contraire de ce qu'on nous dit. On nous dit que Coluche est mort d'un accident, le vrai est qu'il a été assassiné ! On nous dit qu'Al-Qaida a commis les attentats du 11-Septembre, le vrai est que ce sont les Américains qui en sont les auteurs ! On nous dit que l'homme a marché sur la Lune ? Mensonge ! La preuve ? Cette fable profite aux Américains ! La dialectique conspirationniste postule que la vérité est l'exact contraire de la vérité affirmée et attestée. Cette dialectique ne s'alimente que de quelques détails insignifiants mis en exergue au titre de preuves.

Rien de plus dangereux que ce tour d'esprit ! On y reconnaît la logique négationniste. Le succès dans les masses de cette façon de raisonner faux, conduisant à tenir pour vérité le contraire de la vérité dès lors que celle-ci est officielle, ne laisse pas d'inquiéter - c'est ainsi qu'argumentent les négationnistes, ces autres faussaires de l'histoire.

On devine les avantages narcissiques de la croyance dans cette théorie : son adepte s'épanouit dans le sentiment de détenir un secret d'une extrême importance. Il jouit d'en savoir plus que les plus grands savants. Il n'a pas eu à produire d'efforts pour s'élever au-dessus des sommités, il lui a suffi d'appliquer une disposition d'esprit : le rejet de toute vérité affirmée officiellement. Dans cette négation triomphe le ressentiment contre les élites de la connaissance et se déploie une figure contemporaine de l'anti-intellectualisme. Plus gratifiant encore : l'adepte de cette théorie éprouve l'ivresse d'avoir réussi à déjouer un piège collectif, dans lequel l'humanité ordinaire tombe. Il se découvre plus malin que le conspirateur qui, sous des guises diverses, trompe l'humanité depuis des siècles !

La "théorie du complot" ne vit que d'un fantasme : la manipulation occulte. Cette obsession croît exponentiellement : plus la vérité est importante, plus elle est cachée et plus complexes en sont les manipulations. D'où Dan Brown et son Da Vinci Code : l'Eglise s'est constituée pour cacher la vérité sur le Christ. Le conspirationnisme a sa méthode : pour trouver la vérité cachée, il faut croire le contraire de ce qui est officiel. Il n'y a pas de preuves ! C'est qu'elles ont été dissimulées par les conspirateurs ! L'absence de preuves manifestes constitue un argument en faveur de la conspiration.

Cette théorie dénonce aussi les manipulateurs. Pour Dan Brown, c'est l'Eglise qui tient ce rôle. Généralement ce sont les juifs. La négation du caractère terroriste des événements du 11-Septembre voit les juifs (appelés américano-sionistes) derrière la manipulation. Nier l'événement du 11-Septembre, c'est affirmer la culpabilité américano-sioniste. Avec des variantes connues - la banque, l'argent apatride -, ces métaphores du juif. Les versions contemporaines de la "théorie du complot" se coulent dans une matrice : Les Protocoles des sages de Sion.

La théorie du complot est un ersatz des grands récits concernant le destin de l'humanité. Contre-grand récit, elle est une storytelling. Pouffer de rire devant son énonciation reste trop court. Sa parenté avec Les Protocoles des sages de Sion, son identité de structure intellectuelle avec la logique négationniste incitent à la méfiance : la théorie du complot est l'un des viscères réparés, renouvelés, du ventre d'où est sortie jadis la bête.

Robert Redeker, philosophe

Redeker a raison de pointer les similitudes entre la théorie du complot et la méthode qui consiste à stigmatiser un groupe humain (souvent les juifs) comme coupable occulte de tous les problèmes du monde. Non que tous les complotistes soient antisémites, ni même antisionistes, mais ils sont manipulés par quelques fous qui, eux, sont guidés par la haine, plus que par la recherche de la vérité...

Pour ma part, j'aimerais tisser une autre comparaison, non pas avec les antisémites et les négationnistes, mais avec les négateurs du réchauffement climatique (qui, eux, figurent souvent de l'autre côté de la barrière, le camp pro-américain ; comme quoi personne n'est à l'abri de la tournure d'esprit dont il est question). Ces derniers ont nombre de procédés en commun avec les complotistes :

1) La thèse selon laquelle les experts mainstream font forcément partie d'un grand complot politiquement correct. Les tenants des thèses alternatives se vivent alors en rebelles, victimes de la censure de ceux qu'ils dénoncent.

2) La survalorisation des thèses alternatives, prises pour argent comptant à cause d'une vision déformée de la démarche scientifique : puisque la science avance par contradiction des anciennes théories, toute théorie contredisant celle communément admise ne pourrait qu'être meilleure... Or dans les faits, seule 1 nouvelle théorie sur 1000 s'avère décisive, et encore, la plupart du temps elle ne fait que compléter les anciennes : la mécanique newtonienne est toujours valide à notre échelle malgré les avancées de la relativité et de la mécanique quantique. Mais cette vision de la science permet aux rebelles autoproclamés de mettre Galilée de leur côté, ce qui accroit leur victimisation.

3) La production de théories alternatives qui se contredisent entre elles. Un coup, on maintient qu'il n'y a réchauffement climatique (la preuve, il a fait hyper froid à Dunkerke la semaine dernière), l'autre, on soutient que le réchauffement climatique existe mais n'est pas d'origine humaine. Dans le cas du 9/11, on ne va pas se laisser perturber par la destruction d'une théorie alternative : si ce n'est toi, c'est donc ton frère. Cette stratégie permet, sinon de ne pas avoir tort sur tout, du moins de ne pas être pris en défaut sur tout.

4) La production de listes de soit-disant experts défendant les thèses alternatives. Sauf que 9 fois sur 10, il ne s'agit absolument pas de spécialistes de la question. Contre le réchauffement climatique, on ne convoque pas des climatologues, mais Allègre, alors qu'il est (était) géophysicien, ou Lomborg, alors qu'il est statisticien. Depuis quelques jours, des complotistes font pas mal d'agit prop sur le web avec une liste de plusieurs centaines de scientifiques soutenant la théorie du complot... Mais après vérification, la plupart des gens qui sont sur cette liste sont en fait de simples quidams soutenant la démarche, genre étudiants en 1ère année ou autres.

5) On en vient au web : les négateurs du réchauffement climatique et les complotistes du 9/11 se distinguent par un activisme compulsif sur la toile, bien au-delà de leur audience réelle, ce qui permet de donner l'illusion d'un vrai débat qui serait loin d'être tranché.

6) D'une façon générale, surutilisation de la méthode hypercritique.

Voilà pour les points communs qui me viennent à l'esprit sur le moment, mais il y en a sûrement d'autres. J'aurais pu faire le parallèle avec plusieurs autres courants "rebelles". Par exemple, les sectaire marginaux qui, sur le web, nient la réalité du virus VIH comme vecteur du sida, avec le soutien revendiqué de plusieurs prix Nobel. Ou encore, ceux qui sautent sur une unique étude allant dans leur sens pour nier l'impact du tabagisme passif sur la santé publique (écartant d'un revers de main toutes autres études). Ou encore les créationnistes, recyclés en tenants de l'intelligent design, ce qui leur permet de se donner un semblant de crédibilité scientifique. A chaque fois, il s'agit de parer de rationalité l'irrationnel, celui-ci ayant définitivement perdu la bataille idéologique avec l'explosion des sciences et techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Robert Redeker contre Marion Cotillard   Lun 31 Mar 2008 - 15:44

Je vois une différence majeure entre les tenants du complot 11 septembre et ceux qui ne croient pas dans le réchauffement climatique.

Les premiers n'ont d'autre but , comme le dit Redeker, que de se sentir plus intelligents que la masse, pénétrés d'un savoir que les autres n'auraient pas.

Pour le réchauffement climatique il y a des enjeux financier et politiques majeurs.

Donc les premiers ne sont donc que de doux illuminés dont la seule influence sera à la rigueur d'insinuer le doute chez d'autres personnes (et éventuellement augmenter un peu l'antisémitisme ambiant mais j'en doute, l'antisémitisme n'est pas si présent que ça chez les complotistes du 11 septembre) alors que les seconds ont un impact potentiellement majeur sur le sort de la planète.

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Robert Redeker contre Marion Cotillard   Lun 31 Mar 2008 - 21:02

zebadguy a écrit:
Les premiers n'ont d'autre but , comme le dit Redeker, que de se sentir plus intelligents que la masse, pénétrés d'un savoir que les autres n'auraient pas.

Pour le réchauffement climatique il y a des enjeux financier et politiques majeurs.
L'enjeu est aussi énorme dans le cas des complotistes, il s'agit de détruire le système impérial américain. Dans l'état actuel de la planète - du point de vue économique comme géostratégique - tu imagines qu'il soit "prouvé" que l'administration américaine est derrière le 11 septembre ? Et même si l'impact n'y est pas, les complotistes poursuivent quand même un but et sont souvent marqués politiquement... C'est pas tout à fait neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Robert Redeker contre Marion Cotillard   Lun 31 Mar 2008 - 21:06

nakata a écrit:


Voilà pour les points communs qui me viennent à l'esprit sur le moment, mais il y en a sûrement d'autres. J'aurais pu faire le parallèle avec plusieurs autres courants "rebelles". Par exemple, les sectaire marginaux qui, sur le web, nient la réalité du virus VIH comme vecteur du sida, avec le soutien revendiqué de plusieurs prix Nobel. Ou encore, ceux qui sautent sur une unique étude allant dans leur sens pour nier l'impact du tabagisme passif sur la santé publique (écartant d'un revers de main toutes autres études). Ou encore les créationnistes, recyclés en tenants de l'intelligent design, ce qui leur permet de se donner un semblant de crédibilité scientifique. A chaque fois, il s'agit de parer de rationalité l'irrationnel, celui-ci ayant définitivement perdu la bataille idéologique avec l'explosion des sciences et techniques.

Ou encore ceux qui estiment que le Tibet est depuis toujours vassal de la Chine... Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Robert Redeker contre Marion Cotillard   Lun 31 Mar 2008 - 21:15

c0rt0maltese a écrit:
Ou encore ceux qui estiment que le Tibet est depuis toujours vassal de la Chine... Nakata
Je m'en tamponne le Cotillard, de tes piques. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Redeker contre Marion Cotillard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Redeker contre Marion Cotillard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARION COTILLARD POUR LA CHASSE AUX PHOQUES
» Marion Cotillard exorcisée
» MARION COTILLARD HANTÉE PAR EDITH PIAF : "J'AI ESSAYÉ L'EXORCISME, LES CÉRÉMONIES CHAMANIQUES"
» Dr Hauschka
» Les chansons qui vous parlent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Soyons sérieux ! :: Politique et société-
Sauter vers: