Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La graine et le mulet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: La graine et le mulet   Sam 12 Jan 2008 - 21:22



Si vous n'allez pas le voir, je vous maudis, vous et votre descendance jusqu'à la 13e génération, ce qui rajoute à la mauditude.

Le meilleur film de l'année 2007 à n'en point douter (même devant Ratatouille Nakata ). C'est incroyable, un concentré de sensations fortes, ça te fout en transe et tu sors de la séance en sueur, le souffle court. Rétrospectivement, L'Esquive, précédent film de Kéchiche, pourtant mimi tout plein, ressemble au brouillon de La graine et le Mulet.

Pourtant j'avais toutes les raisons de me méfier. D'abord le pitch, qui faisait craindre un trop-plein de bons sentiments : un vieil ouvrier maghrébin qui se fait virer des docks de Marseille alors qu'il y a trimé toute sa vie décide de retaper un vieux rafiot pour en faire un restaurant à couscous poisson. En puis j'aime pas du tout le réalisme social, le naturalisme, je ne peux pas supporter les Guédigian, Loach et compagnie, je suis plutôt à l'affût des films excentriques, hyperstylisés ou fantastiques.

J'ai quand même décidé d'aller le voir, parce que je sentais chez les critiques interrogés sur ce film un enthousiasme inhabituel, ce n'était pas du chichitage snobinard, je sentais qu'ils avaient vraiment été touchés par le film et que ça venait du coeur. Eh ben je regrette pas ! D'abord, je vous rassure tout de suite, ce n'est pas un film pétri de bonne conscience antiraciste, ce n'est pas le énième film d'un réalisateur d'origine maghrébine pour dire : "regardez comme on nous traite mal alors que nous sommes de gentils immigrés". Ce n'est pas un film plaintif et identitaire, au contraire c'est un concentré de vie, la vie avec ses bons et ses mauvais moments, d'un universalisme tout républicain. Ce sont plutôt les conditions d'un milieu social qui nous sont décrites, pas ou peu des conditions éthniques. Le racisme n'est pas totalement absent, mais il n'est pas souligné lourdement, il est à peine suggéré à deux ou trois moments. Par exemple, quand le vieux se heurte à un mur admnistratif alors qu'il tente de faire accepter son projet, une fonctionnaire de l'hygiène lui explique que "ICI, les normes d'hygiène sont très strictes, je ne sais pas comme ça se masse ailleurs, hein, mais ICI, hein, ICI chez nous en France, les autorisations ne se donnent pas comme ça." Elle dit ça naturellement, sans penser à mal, comme si le mec débarquait, alors qu'il vit et bosse en France depuis des décennies, et que sa belle-fille qui l'accompagne dans ses démarches est née et a toujours vécu en France... Le film ne présente pas de méchants racistes qui pourchassent des gentils immigrés, on est plutôt en présence de réflexes inconscients, d'un climat de bêtise ordinaire.



Enfin, cet aspect du film est assez marginal. L'essentiel, ce sont les rapports au sein d'une famille, avec ses rancoeurs, ses problèmes, ses nouveaux membres par alliance qui ont parfois du mal à vraiment faire partie de la famille, ses petites lachetés, ses mille et unes preuves d'alour qu'on ne voit plus forcément... Aucun personnage n'est négligé, chacun prend vie, intensément, et on s'identifie à tous :
- le vieil ouvrier blasé qui préfère la fuite à l'affrontement, qui a quitté sa femme il y a longtemps et qui partage désormais sa vie avec une mère célibataire,
- ses filles de 15 à 35 ans qui, solidaires de leur mère, vivent chacune différemment la nouvelle relation de leur père,
- ses fils, qui s'en sortent plus ou moins bien dans leur vie,
- sa compagne, mortifiée de ne pas être acceptée par la famille de son amant,
- la fille de sa compagne, une adorable adolescente rondouillarde qui va mettre tout son énergie dans le projet de restaurant et qui deviendra la véritable héroïne de l'épilogue dans un émouvant sacrifice de soi.



Performance d'autant plus remarquable qu'il ne s'agit pas d'acteurs professionnels (sauf Bruno Lochet Nakata ). Kéchiche est un fabuleux directeur d'acteur, qui accorde une place particulière à ses personnages féminins, lesquels écrasent de leur classe et de leur passion des hommes souvent hors du coup. Il filme ses non-acteurs avec amour, longuement, dans des séquence qui s'étirent indéfiniement, jusqu'au déraisonnable, mais sans jamais mettre mal à l'aise. Le seul reproche que j'ai entendu sur ce film, c'est sa longueur (2h30), mais pourtant, je vous assure que ces longues séquences de dialogues naturalistes ne m'ont pas ennuyé une seule seconde, au contraire, comme je l'ai dit, elle vous plongent dans une sorte de transe vitale, et à la fin du film (plutôt abrupte, inattendue, presque dure, et en même temps délicate, élégante), je me suis dit que j'en aurais bien repris pour une heure ou deux, du couscous poisson ! D'ailleurs au passage, voilà un film qui ouvre l'apétit.

Mais c'est dur d'en parler, ce film dépasse les mots, il faut absolument le vivre, ça fait longtemps que je n'ai pas autant souhaité que le plus possible de gens aillent voir un film, c'est vraiment important qu'il fasse un tabac, alors allez-y, vous m'en direz des nouvelles, et, promis, vous en tomberez amoureux.

nak, bouleversé


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Sam 12 Jan 2008 - 21:44

j'ai pas lu, j'y vais tout à l'heure, je regarderai la critique en rentrant! Basketball

en 2007 y a quand même eu de l'autre côté, la vie des autres et pis quelques autres bons films..(dont ratatouille a table)

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 13 Jan 2008 - 11:30

Ken loach peut être agaçant je suis d'accord mais il possède quand même quelques films intéressants, genre Land and freedom ou the navigators. (Parait que son dernier est très bien aussi...)

Enfin pour en revenir à la graine et le mulet j'ai exactement les mêmes doutes que toi Wink

Du coup je vais essayer d'y aller rapidos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mar 15 Jan 2008 - 13:49

non!

je viens de lire la critique de nakata après avoir vu le film hier soir et le moins qu'on puisse dire est que je ne suis pas du tout d'accord....

C'est un film raté sur un bon sujet! On a de la peine à en dire du mal parce que c'est joué en partie par des amateurs, aprce que le sujet est touchant, parce que ça rentre vraiment dans la vie d'une communauté comme on ne le fait jamais en France. Mais ce n'est pas une raison pour faire un chèque en blanc à Kechiche.

Qu'est ce qui cloche selon moi?

- principalement la durée : kechiche a du se sentir très bien dans le tournage, laisser la camera tourner et du coup n'a pas osé couper au montage. Le déjeuner du diimanche est trop long, les engueulades sont trop longues et trop attendues, la scène de crise de nerfs de la belledoche vers la fin est too much par rapport au reste, ça devient épais...
- autant au début je suis rentré dans le film et me suis attaché à certains personnages (slimane, formidable, sa maitresse et sa belle fille, le groupe de vieux musiciens, ses gendres rendus de manière très réaliste), autant on s'en détache au fur et à mesure, le naufrage progressif de slimane suit un peu celui du film et on perd en humanité ce qu'on gagne en éclats de voix...au bout de 2h et demi il reste l'impression d'un vieil homme abandonné et que ça gueule tout le temps partout autour pour rien...

ce que j'ai aimé quand même : la relation entre le vieil homme et l'adolescente qui est la seule à s'intéresser à lui, le portrait d'un ouvrier en fin de course jeté comme une merde après avoir été pressuré par sa famille et son patron, quelques scènes très humaines...

finalement j'en veux à kechiche parce qu'il a loupé un grand film mais va passer pour un grand cinéaste grace à la bonne conscience de télérama (on oublie les défauts cinématographiques pour se concentrer sur le sujet, ce qui n'est pas un cadeau à faire à un réalisateur).

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mar 15 Jan 2008 - 16:07

billbaroud35 a écrit:

finalement j'en veux à kechiche parce qu'il a loupé un grand film mais va passer pour un grand cinéaste grace à la bonne conscience de télérama (on oublie les défauts cinématographiques pour se concentrer sur le sujet, ce qui n'est pas un cadeau à faire à un réalisateur).

Tu es en train de dire que la forme est plus importante que le fond.
Personnellement je préfère un film plein de défauts techniques mais attachant, interessant, émouvant. Qu'un film virtuose mais glacial.

Je parle en général, j'ai pas vu celui-ci.

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mar 15 Jan 2008 - 17:00

zebadguy a écrit:
billbaroud35 a écrit:

finalement j'en veux à kechiche parce qu'il a loupé un grand film mais va passer pour un grand cinéaste grace à la bonne conscience de télérama (on oublie les défauts cinématographiques pour se concentrer sur le sujet, ce qui n'est pas un cadeau à faire à un réalisateur).

Tu es en train de dire que la forme est plus importante que le fond.
Personnellement je préfère un film plein de défauts techniques mais attachant, interessant, émouvant. Qu'un film virtuose mais glacial.

Je parle en général, j'ai pas vu celui-ci.

non je dis que les 2 sont importants et qu'on ne peut excuser de sagouiner l'un sous prétexte que l'autre part d'une bonne idée, parce que ça dessert l'idée que c'est censé servir. D'autant que c'est une fiction, pas un documentaire.

de l'autre côté n'est pas un film de virtuose, mais j'ai été profondément ému par ces familles germano-turc.

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mar 15 Jan 2008 - 18:14

billbaroud35 a écrit:

non je dis que les 2 sont importants et qu'on ne peut excuser de sagouiner l'un sous prétexte que l'autre part d'une bonne idée, parce que ça dessert l'idée que c'est censé servir. D'autant que c'est une fiction, pas un documentaire.

de l'autre côté n'est pas un film de virtuose, mais j'ai été profondément ému par ces familles germano-turc.

De toutes façons ce WE j'ai re-re-revu Apocalypse Now (pour moi clairement un des plus grands films de tous les temps) donc je crois que je vais etre un peu blasé pour les prochains films que je verrai.

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Jeu 17 Jan 2008 - 22:26

trop de musique dans apocalyse now, ça soule à force.
en plus c'est long comme 2001 odyssée machin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Ven 18 Jan 2008 - 1:50

mariep a écrit:
trop de musique dans apocalyse now, ça soule à force.
en plus c'est long comme 2001 odyssée machin

Mais plus c'est long plus c'est bon voyons Campagne

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Ven 18 Jan 2008 - 13:19

zebadguy a écrit:
mariep a écrit:
trop de musique dans apocalyse now, ça soule à force.
en plus c'est long comme 2001 odyssée machin

Mais plus c'est long plus c'est bon voyons Campagne

oui mais l' intensité , ça tient pas sur la durée.Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nulnul7
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1414
Age : 49
Localisation : Plane et erre
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 20 Jan 2008 - 0:53

J'ai revu récemment "2001 a space odyssey" en VO et je vous assure, mon cher cousin, que c'est bien. Autre chose que la VF avec HAL doublé par un TO5. Ca le faisait pas quoi.
Sinon, pour revenir à nos mulets, je me contrefous d'être maudit avec mes 12 générations dans la mesure ou je ne me laisserai pas imposer le bon goût si je ne l'apprécie pas ou si je n'ai pas envie d'y goutter.
Vous n'aurez pas ma liberté de contempler! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 20 Jan 2008 - 14:00

zebadguy a écrit:
billbaroud35 a écrit:

non je dis que les 2 sont importants et qu'on ne peut excuser de sagouiner l'un sous prétexte que l'autre part d'une bonne idée, parce que ça dessert l'idée que c'est censé servir. D'autant que c'est une fiction, pas un documentaire.

de l'autre côté n'est pas un film de virtuose, mais j'ai été profondément ému par ces familles germano-turc.

De toutes façons ce WE j'ai re-re-revu Apocalypse Now (pour moi clairement un des plus grands films de tous les temps) donc je crois que je vais etre un peu blasé pour les prochains films que je verrai.

La scène d'ouverture sur un superbe "This is the End" des Doors... Extraordinaire ce film. Mais effectivement la version longue, rallongé remasterisée et tout et tout est un brin soporiphique par moment.

Ma préférence va à la première édition. En parlant films mythique, je viens de récupérer "Vol au dessus d'un nid de coucous" et "Voyage au bout de l'enfer" dont je n'ai plus aucun souvenir depuis le temps. Hate de revoir ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pocahontas

avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 20 Jan 2008 - 15:27

La Graine et le Mulet, magnifique, magnifique , magnifique film...

il faut aussi aller voir "It's a free world " - Ken Loach - t'aimes peut être pas Ken Loach, Nak, mais là, tu dois absoluement y aller - aucun didactisme, aucun pédagogie - un scénario hyper fort - une vraie histoire - et qui fait apparaître le merveilleurx monde du libéralisme comme il est , avec une telle clarté, une telle justesse, une telle force, une telle intelligence, une telle lucidité ... c'est énorme - il faut le voir !!! si vous n'y allez pas, moi aussi je vous maudis sur 7 générations !

ces deux films m'ont beaucoup marquée récemment

(et aussi un trés joli film tendre, La fanfare, un film israelien qui raconte la rencontre improbable d'une fanfare egyptienne avec les habitants israeliens d'un petit bled paumé dans le désert du Negev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 20 Jan 2008 - 22:06

nulnul7 a écrit:
J'ai revu récemment "2001 a space odyssey" en VO et je vous assure, mon cher cousin, que c'est bien. Autre chose que la VF avec HAL doublé par un TO5. Ca le faisait pas quoi.
Sinon, pour revenir à nos mulets, je me contrefous d'être maudit avec mes 12 générations dans la mesure ou je ne me laisserai pas imposer le bon goût si je ne l'apprécie pas ou si je n'ai pas envie d'y goutter.
Vous n'aurez pas ma liberté de contempler! Twisted Evil

n'empêche qu'"odyssée" et sa musique grandiloquente, c'est long...WildCarrot
(et ça a beaucoup vieilli)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Dim 20 Jan 2008 - 22:46

Pocahontas a écrit:
La Graine et le Mulet, magnifique, magnifique , magnifique film...

il faut aussi aller voir "It's a free world " - Ken Loach - t'aimes peut être pas Ken Loach, Nak, mais là, tu dois absoluement y aller - aucun didactisme, aucun pédagogie - un scénario hyper fort - une vraie histoire - et qui fait apparaître le merveilleurx monde du libéralisme comme il est , avec une telle clarté, une telle justesse, une telle force, une telle intelligence, une telle lucidité ... c'est énorme - il faut le voir !!! si vous n'y allez pas, moi aussi je vous maudis sur 7 générations !

ces deux films m'ont beaucoup marquée récemment

(et aussi un trés joli film tendre, La fanfare, un film israelien qui raconte la rencontre improbable d'une fanfare egyptienne avec les habitants israeliens d'un petit bled paumé dans le désert du Negev)

aime ken loach! ce film m'a mis une grande baffe hier soir! tout y est dit sur notre epoque!

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mar 22 Jan 2008 - 20:45

ah! mais que je reviens et que Poca est là! Smile

Le Ken Loach qui m'a vraiment marquée fut Raining Stones : il a au moins 15 ans et ce qu'il relatait est en train de se passer à grande échelle ( précarité et libéralisme fou ) . . pale

J'ai revu récemment 2 bijoux :
L'année de tous les dangers de P. Weir avec Mel Gibson ( avant les amphet' love ) et la somptueuse Sigourney, tous les deux vêtus de blanc, éthique, amour et guerre civile : gorgeous!

Gatsby le M .... rien et tout à en dire : juste que l'argent ne sert plus à rien si votre douce ou votre seigneur ne vous a pas attendu(e) . . snifff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mer 23 Jan 2008 - 13:06

salut campagne.

je me demandais si vous nous aviez abandonné ...
c'était les vacances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mer 23 Jan 2008 - 19:22

Hello mariep!

suis allée me mettre au alien

je ne vous aurais pas abandonnés sans vous prévenir, je ne le fais sans sommation que pour mes illusions Nakata . .

Bon alors lerouge n'est toujours pas opérationnel scratch , Poca est revenue et Isa aussi Cool . . et vous? Comment a débuté cette année? Vos lectures?

Je viens de finir "Les charmes discrets de la vie conjugale" de D. Kennedy : un parcours de liberté individuelle construit sur 30 ans (dans une Amérique qui tisse les chicaneries puritaines), au travers des constats éternels de l'existence qu'on trouve en filigrane aussi bien chez Homère, que Shakespeare ou Montaigne. Et l'héroïne fume comme un poêle et n'en a pas honte . . Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: La graine et le mulet   Mer 23 Jan 2008 - 23:46

campagne première a écrit:
Hello mariep!

suis allée me mettre au alien

je ne vous aurais pas abandonnés sans vous prévenir, je ne le fais sans sommation que pour mes illusions Nakata . .

Bon alors lerouge n'est toujours pas opérationnel scratch , Poca est revenue et Isa aussi Cool . . et vous? Comment a débuté cette année? Vos lectures?

Je viens de finir "Les charmes discrets de la vie conjugale" de D. Kennedy : un parcours de liberté individuelle construit sur 30 ans (dans une Amérique qui tisse les chicaneries puritaines), au travers des constats éternels de l'existence qu'on trouve en filigrane aussi bien chez Homère, que Shakespeare ou Montaigne. Et l'héroïne fume comme un poêle et n'en a pas honte . . Wink

J'ai lu ce livre il ya peu et je l'ai beaucoup aimé, les paralléles qui s'instaurent entre le personnage central et ses parents et puis ses enfants. j'ai trouvé que c'était un tableau exemplaire sur l'amérique wasp et sa transformation en forme de boucle ....


J'ai lu le dernier Philippe Roth, qui fait le portrait d'un homme ordinaire en s'ouvrant par son enterrement... c'est un beau roman, sobre et assez melancolique par la question qu'il pose:que reste t-il d'un homme ni meilleur ni plus mauvais qu'un autre à la fin de sa vie? et la reponse est :( qui tourneboule un peu le lecteur qui forcément s'identifie un brin) Ben pas grand chose...

Et aussi le livre de Badioux "De quoi Sarkozy est-il le nom" qui tape dure et dont le ps ( qui en prend plein sa tronche aussi) devrait faire une étude de fond, pour attaquer un discours un peu plus radicale et novateur. C'est provoc , juste et irritant à la fois.

Un dont finalement je ne connaissais que quelques nouvelles par des disques écoutés enfant: "Les histoires comme ça" de Rudyard Kipling, qui sont formidablement poétiques et sans âge , à lire pour leur beauté et leur sens de l'imaginaire.

Sexes et dépendances de S MacCauley , plus mélancolique que d'habitude toujours aussi pile poil juste sur les sentiments. J'adore Mc Cauley qui est l'un des rares à faire une étude juste des sentiments amoureux, des postures , des impostures ,de la distenciation que l'on peut prendre dans les rapports amoureux, dans l'appréciation de soi-même et des autres.

Un livre de SF "L'homme dans le labyrinthe" de R .Sylverberg, qui parle finalement de la condition humaine , de son aspiration à être "dieu" et comment ça le conduit à la cata.

Plus 1 polar de connely sur la redemption de son hero harry boch ( un poil lassant car un schéma souvent lu copie du dalia noire) .

Je commence le livre d'Anne Wiazemsky " jeune fille" , roman autobio de sa rencontre à 17 ans avec Robert Bresson pour qui elle tourne " au hasard Bathasar" , avec l'autorisation de François Mauriac, son grand pére.
c'est lent et autobiographique, trés écrit,trés plat et trés auto biographique clown .

( allez, j'avoue ce sont mes lectures entre noël et maintenant, c'est pas que le début d'année et en plus , j'ai eu du temps imprévus rien que pour moi entre le 31/12 et 4/01, comme je n'en avais plus eu depuis 8 ans et c'était ,malgré des circonstances de type "décés familiaux par alliance", plutôt étrange et pour être tout à fait pas politicaly correct , ressourçant Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La graine et le mulet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La graine et le mulet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» graine de soja
» Paroles et méditations du 28 janvier:La graine tombée en terre porte beaucoup de fruit (Jn 12,24)
» Une graine destinée à porter du fruit. Saint Matthieu 13, 1-23
» La graine de nigelle (Habba Sawda)
» graine, organe de réserve et compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Cultures en Vrac :: Cinéma et photographie-
Sauter vers: