Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte

Aller en bas 
AuteurMessage
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Mer 2 Jan 2008 - 21:41

Le bilan à tirer de cette année 2007 : il n'y a plus d'opposition, et Sarkozy sera réélu dans un fauteuil en 2012.

C'est, il me semble, la principale différence entre 2002 et 2007. En 2002, il y avait une opposition. Elle était un peu groggy, mais elle existait. A l'époque, certains avaient pronostiqué la mort rapide du PS. J'avais au contraire pressenti un pourrissement rapide du régime chiraquien et des triomphes électoraux pour la gauche, ce qui fut fait en 2004.

Aujourd'hui, c'est différent. Nous sommes entrés dans une espèce de régime total : non pas un régime totalitaire, puisque la démocratie est là, mais un régime nouveau où le Guide remplit la totalité du champ politicien. Le libéralisme, c'est Sarkozy. Oui mais attention, le volontarisme, c'est encore Sarkozy. L'écologie ? Sarkozy et son Grenelle en carton. La diversité ? Sarkozy a ses ministres issus de l'immigration. L'identité nationale ? La mondialisation ? L'atlantisme ? Le gaullisme ? La droite décomplexée ? Le centre mou ? Sarkozy, Sarkozy et encore Sarkozy. Quant à l'opposition, c'est toujours Sarkozy qui semble l'incarner avec son ouverture à gauche, avec des ministres parfois plus incisifs que les leaders socialistes.

A gauche, qu'observe-t-on ? Comme je le disais, la gauche est mort, il n'y a plus d'opposition.

- Tuons le suspens, Ségolène Royal est dors et déjà intronisée candidate officielle du PS pour 2012, même si ce n'est pas officiel (la preuve, les médias ont relayé avec un zèle incroyable les voeux de la perdante ; or elle n'a aucune fonction importante, ni dans l'appareil de l'Etat, ni dans un grand parti ; c'est donc uniquement en tant qu'adversaire désignée de Sarkozy qu'elle est mise sur un tel piédestal, je ne vous pas d'autre explication). Or, dans les grandes lignes, Ségolène Royal est d'accord avec Sarkozy. Elle est d'accord sur l'autonomie des universités. Elle est d'accord sur les régimes spéciaux, tout en marmonant des objections sur la méthode, c'est-à-dire sur l'accessoire. Elle assure que Sarkozy lui pique ses idées, et le presse de respecter ses promesses. Le PS ségolènisé n'incarne donc pas l'opposition, mais bien malgré lui, une sorte de variante dans la nouvelle majorité du régime total, coincé entre le Modem, le Nouveau Centre et "Gauche moderne" (ou je ne sais quoi).

- Le seul autre leader audible à gauche, c'est Besancenot. Lui, il incarne une véritable opposition à Sarkozy. Mais une opposition taillée sur mesure pour Sarkozy, c'est-à-dire une opposition de culture minoritaire, purement verbale et contestataire, une opposition qui arrange bien le Guide, puisqu'elle ne prétend pas à l'alternance (quand Royal ne prétend pas à l'alternative). Besancenot, en quelque sorte, fait partie du dispositif total de la France sarkozyste : il incarne l'esprit frondeur sans lequel la France ne serait pas la France ; il est celui qui perd tous les combats, mais avec panache ; il fait rêver la ménagère, qui de toute façon saura rester raisonnable à l'heure de choix (souvenez-vous 68 ). Vous ne vous êtes jamais demandés pourquoi Besancenot bénéficiait d'un traitement de faveur question image médiatique ? Pour Sarkozy et ses potes, un homme qui a fait capoter le rassemblement antilibéral ne peut pas être totalement mauvais. Bref, Besancenot n'est pas plus dangereux que Royal pour Sarkozy, car jamais il ne construira de majorité alternative.

Les autres, ils ne parviennent pas à exister. Les ténors du PS assurent un bruit de fond. Bové est folkorique. Les Verts se cherchent. Bayrou pactise avec Juppé. Buffet gère les derniers souffles du communisme. Mélenchon enferme PRS dans son propre sectarisme (se prenant pour la seule vraie aile gauche du PS). Arlette... Bon, je m'arrête, je vais devenir cruel.

Donc, pas d'opposition, et donc, pas d'alternative politique à Sarkozy.

Sur ce, bonne année à tous, quand meme (comme on dit cette année chez des cocos de ma connaissance). Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 42
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Mer 2 Jan 2008 - 22:32

Euh.... c'est pas faux ! hips

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Mer 2 Jan 2008 - 22:40

zebadguy a écrit:
Euh.... c'est pas faux ! hips

Quel mot t'as pas compris Zeb? Wink

C'est un peu dur de se remettre à penser à ça dès le deuxième jour. Je rêve pour ma part secrètement à un évènement quelconque qui nous sortirait de ce marasme à gauche. Mais effectivement peu de candidats semblent se distinguer, si ce n'est peut être un come back de DSK...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivia vesmilme

avatar

Nombre de messages : 409
Age : 40
Localisation : 43°41'29,42
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Jeu 3 Jan 2008 - 1:08

c0rt0maltese a écrit:
. Je rêve pour ma part secrètement à un évènement quelconque qui nous sortirait de ce marasme à gauche. Mais effectivement peu de candidats semblent se distinguer, si ce n'est peut être un come back de DSK...

Mouhahaaharf Mouhahaaharf Mouhahaaharf

tu me feras toujours marrer mon bon cOrtO !

bon je rigole je rogole mais je l'ai "quand même" pris ma carte à 20 balles le 25 décembre comme un bon boulet que je suis !
tout cela par pur esprit de contradiction pour alimenter les 1% de la motion Utopia et aussi un peu (beaucoup) pour emmerder ces gogos de désirs d'avenir du coin Nakata

Olivia - Utopia for ever !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdbocal.ovh.org
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Jeu 3 Jan 2008 - 13:14

pour en remettre une pelletée dans la brouette de nak, y a bécassine qui a enfin avoué qu'elle est prête à faire don de son corps au PS...(parce que les idées, vu qu'elle en a pas ou que c'est celles de l'UMP...)pan!

c'est la candidate idéale de dans 4 ans que veut le MEDEF et son fondé de pouvoir [strike]le Gnôme[\strike] euh sarko pour se faire réélire, est-ce que les militants se laisseront baiser une 2e fois par les sondages du MEDEF? j'ai peur que oui...pale

en tous cas moi je me suis fait avoir une fois (et j'en suis pas fier), mais pas 2!

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 42
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Jeu 3 Jan 2008 - 15:23

c0rt0maltese a écrit:
zebadguy a écrit:
Euh.... c'est pas faux ! hips

Quel mot t'as pas compris Zeb? Wink

Euh... "gauche" !

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
nulnul7
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1414
Age : 50
Localisation : Plane et erre
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Sam 5 Jan 2008 - 16:43

Bon bon ...
la soi-disante gauche, le PS, oui, elle est mal. Mais la vraie ?
Je n'en suis pas si sur.
En tous cas, sur le plan des idées que beaucoup de gens défendraient volontiers.
Le hic est que nous vivons dans une société ultra-controlée par la comm qui fait croire qu'il n'existe qu'une voie.
Comme dit Nak', la complaisance des média pour faire vivre une compète entre deux rivaux désignés d'avance, est évidente. Toujours la comm. Ca n'empêche personne de réfléchir aux problèmes du quotidien.
Même à droite (modéré) Sarko n'est pas populaire mais à droite on a appris de se serrer les coudes pour ne pas se faire battre à chaque fois.
Je garde un espoir mais pas grace au PS. Je pense que la gauche du PS avec des partis classés "extrême gauche" (cette vieille lune des anticocos) peut faire évoluer la société mais il faut pour ça quelqu'un de moins typé gauchiste. Besançenot me plait bien mais il est trop caricaturé pour pouvoir rassurer les craintifs du stalinisme. A moins qu'il ne change de discours?

Un exemple :
Les dernières élections aux Pays-Bas ont permis la formation d'un gouvernement centre-gauche, en gros, les travaillistes avec les Chrétiens-Démocrates.
Ce'sont pourtant les travaillistes qui ont pris la claque de leur vie au profit du parti socialiste, classé jusqu'alors extrême gauche, du coup le troisième parti du pays, juste après les travaillistes. Tout bonnement parce que les travaillistes ont évolués comme notre PS, vers le centre.
Les électeurs se sont exprimés, n'ont pas spécialement été recompnsés puisque le Parti Socialiste n'est pas représenté mais les travaillistes seront obligés d'en tenir compte pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 6 Jan 2008 - 11:54

J'ai du mal à croire à une coalition centre gauche, ou gauche extreme gauche chez nous. On reste sur un schéma très bipolaire chez nous...

Et que pensez vous de l'ami Delanoé? A t il une chance de reprendre le PS et d'y insuffler un renouveau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 13 Jan 2008 - 1:31

c0rt0maltese a écrit:
Et que pensez vous de l'ami Delanoé? A t il une chance de reprendre le PS et d'y insuffler un renouveau?
Une chance de prendre le PS, oui.

Lui insuffler un renouveau, je ne vois pas en quoi, puisqu'il incarne le passé. Delanoë, plus jospiniste, tu meurs. D'ailleurs, le match Delanoë-Royal sera en fait un match Jospin-Royal, le combat final entre les deux pour l'avenir du parti. Un combat entre les tenants de l'orthodoxie sociale-démocrate (qui a échoué partout en Europe) et les "rénovateurs" (qui utilisent le terme fumeux de rénovation comme cache-sexe de leur vacuité idéologique). Entre les has-been et les modernes en toc. Pas très réjouissant.

S'il faut prendre parti, je préfère cette coalition malheureusement hétéroclyte qui refuse le combat des chef : http://www.liberation.fr/actualite/politiques/301707.FR.php . Au sein de cette tendance, je distinguerais deux sous-groupes. Le premier, c'est nul, c'est Montebourg et les strauss-kahniens, qui semblent vouloir se raprocher (comme quoi, le positionnement de Montebourg à la gauche du parti, c'était vraiment bidon). Mais le deuxième, c'est nettement mieux : il s'agit d'un rassemblement des anciens ouistes les plus à gauche et des anciens nonistes les plus modérés (bref, Aubry et Fabius) décidés à ancrer le PS à gauche. Dans ce dernier courant figure celui qui, à mon avis, incarne le meilleur espoir de renouveau au PS, Benoît Hamon.

Selon moi, le seul espoir que le PS devienne un vrai parti d'opposition serait que le jeune Hamon devienne premier secrétaire, secondé dans l'ombre par des apparatchiks moins frais mais plus expérimenté comme Aubry, Emmanuelli et Fabius. Mais ça ne se fera jamais, ne rêvons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 42
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 13 Jan 2008 - 22:39

nakata a écrit:

Selon moi, le seul espoir que le PS devienne un vrai parti d'opposition serait que le jeune Hamon devienne premier secrétaire, secondé dans l'ombre par des apparatchiks moins frais mais plus expérimenté comme Aubry, Emmanuelli et Fabius. Mais ça ne se fera jamais, ne rêvons pas.

J'ai un certain respect pour Aubry, non pas tant pour ce qu'elle a fait (en fait à part les 35 heures je connais pas) mais pour sa discrétion dans les médias, signe pour moi de quelqu'un qui bosse au lieu de brasser du vent.

Emmanuelli, connais pas trop. J'ai du mal à me convaincre qu'il nétait qu'un bouc émissaire lors de sa condamnation (ça me parait un peu facile) mais je dois reconnaitre qu'il a (à ma connaissance) toujours prôné les memes idées.

Ceux qui parlent à tort et à travers comme Montebourg tournent toujours mal.

Quant à Fabius vous savez ce que j'en pense...

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Jeu 17 Jan 2008 - 22:28

Rocard sauvera le p"s" s'il arrive à faire tomber la madone pour de bon. Sinon, c'est pas la fin de la gauche mais du ps c'est clairement programmé qui deviendra une force d'appoint du centre droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pocahontas

avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 20 Jan 2008 - 15:05

super analyse Nak !

quand tu dis que Besancenot fait partie du système sarko (enfin, flemme de quoter, mais c'est à peut prés ça) ça me fait penser que TOUT fait partie du système sarkozy quand on y pense - il a tout vidé , tout intégré dans son système, tout phagocité, tout retourné dans son jeu à lui

est - ce que comme on est toujours à la ramasse par rapport aux américains, qui se débushisent, nous , on est en train de se busher ?

j'avoue que j'ai ultra mal pris les déclarations religieuses du sarko - c'est vraiment violent d'entendre des trucs pareils dans la bouche d'un président français - c'est le reniement des fondements de notre république, laicité, égalité - c'est ... je n'ai pas de mots pour dire comme ça me révolte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Sam 16 Fév 2008 - 20:44

Incroyable mais vrai, Marcel Gauchet me lit ! Nakata

Marcel Gauchet a écrit:
Certains voient dans la réhabilitation de la violence révolutionnaire par Žižek ou dans le succès d’Alain Badiou qui défend «l’hypothèse communiste» une menace pour la démocratie. Est-ce votre analyse ?

Je ne vis pas dans la peur, car, outre que l’âge des totalitarismes me semble derrière nous, ces propositions m’apparaissent surtout comme tragiquement irréelles. Elles témoignent de la décomposition de l’intelligence politique de la gauche extrême. Celle-ci semble n’avoir plus à se mettre sous la dent que des postures simplistes et narcissiques de radicalité qui ne coûtent pas cher puisqu’elles sont dans le vide. Je suppose que, psychologiquement, elles font du bien à ceux qui s’y rallient, mais, politiquement, elles ne pèsent rien, ne dérangent personne et surtout pas le pouvoir auquel elles sont supposées lancer un défi. On pourrait même dire qu’une part de ce succès tient à ce qu’il s’inscrit parfaitement dans la stratégie de communication de Sarkozy : ouverture à gauche pour couper l’herbe sous le pied au PS vers le centre gauche ; et promotion de l’extrême gauche, avec Besancenot tous les soirs à la télévision. Le but étant de pouvoir dire : «entre l’extrême gauche et nous, il n’y a rien.»

http://www.liberation.fr/actualite/politiques/310421.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 42
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 17 Fév 2008 - 14:49

"Si la démocratie peut être définie comme le pouvoir d’une
collectivité de se gouverner elle-même, la sacralisation des libertés
des membres de la dite collectivité a pour effet de vider ce pouvoir de
sa substance."

C'est pas un des arguments des régimes communistes : abandonner la liberté individuelles des travailleurs au profit de la communauté ?

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Dim 17 Fév 2008 - 16:00

Il ne parle pas d'abandonner les libertés, mais pointe la danger de leur sacralisation aux dépends du collectif. Le défi actuel à gauche c'est de marier les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nulnul7
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1414
Age : 50
Localisation : Plane et erre
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Lun 25 Fév 2008 - 14:41

En Allemagne fin janvier, Die Linke sont entré dans le gouvernement régional de la Basse-Saxe avec 11 sièges sur 152 alors qu'avant ils n'existaient pas.
Ce WE dans la ville-Land de Hamburg ils ont obtenu 6.5% des voix, suffisant pour obtenir une petite dizaine de sièges.
On voit bien un glissement vers la gauche de la gauche car le SPD, droitisé comme le PS en France, perd à chaque élection du terrain là ou "l'extrême gauche" Nakata en gagne. Le même phénomène s'est déjà produit aux Pays-Bas.
Alors, morte la gauche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   Lun 25 Fév 2008 - 15:27

lecadavre bouge encore...

esperons que les municipales permettront à la gauche dite extreme (qui en fait ne fait qu'occuper les terrains abandonnés par le PS, à l'exception de LO qui est d'ailleurs la seule à s'allier avec un PS social libéral!) de glaner des voix et des sièges lui permettant de faire entendre sa voix au niveau local déjà!

Chez moi une liste s'est montée pour défendre les services publics, remunicipaliser l'eau et les ordures que Véolia gère aussi bien que la mafia à Naples, promesses que le PS avait faites en 2001 et n'a pas tenu, ce qui fait que je ne voterai pas pour le bétonneur adoubé par Edmond Hervé...

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de l'année 2007 : la gauche est morte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion bilan de l'année 2007-2008
» Retro Game One - année 2007 (enregistrée le 14/04/2067)
» Bonne Année Météo pour 2007
» Bilan de cette année: j'ai passé une bonne année parce que...
» Bonne et Sainte Année 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Soyons sérieux ! :: Politique et société-
Sauter vers: