Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean-Louis Murat pleurniche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Mer 21 Nov 2007 - 23:09

nakata a écrit:

Ce qui était énervant dans ta contrib, c'est son côté culpabilisant. Elle sous-entendait que si on ne fait pas acte de charité, si on considère l'humanitaire comme un allié objectif des gouvernants qui ne cessent de détruire les solidarités... alors on est forcément insensible devant le sort des sans-abris. Du genre : "quoi, tu critiques l'humanitaire alors qu'il y a un SDF qui vient de mourir à Marseilles, tu n'as donc aucun coeur ?" Tu te crois meilleur parce que tu as refilé 10 sacs aux Restos l'année dernière ? Mais c'est indécent de bonne conscience.

Pour info j'ai jamais donné le moindre sou à aucune association humanitaire (je dis pas que c'est bien ou mal je constate). Donc le coté culpabilisant tu l'as interprété toi-meme parce que perso je me sens pas coupable.

J'ai un pote qui bosse aux restaus du coeur. Outre la distribution de repas chaud (en fait personne ne meurt de faim en france mais beaucoup de SDF mangent de la merde : du pain, des frites données par les snacks, ce genre de trucs), ils discutent beaucoup et je pense que c'est une part importante du boulot. ces volontaires c'est pas des héros mais tu me feras pas dire qu'ils sont de droite ou qu'ils empechent le gouvernement de faire quoi que ce soit.

soit dit en passant pour coluche les restaus du coeur c'était TEMPORAIRE, c'était pour essayer de régler un probleme de manière immédiate tout en pointant du doigt le probleme aux politiques.


Citation :

Tatata. Une caricature n'est pas censée dire le faux. Elle est censé exagérer le vrai. Nuance.

ce procès je le trouve vraiment injuste. Perso 20 ans après c'est un des seuls humoristes qui me fait toujours marrer et ce qu'il a fait politiquement ben on peut toujours le critiquer (on peut toujours TOUT critiquer) mais c'est pas si mal.

Citation :

Coluche était tombé dans un relativisme moral qui lui a fait dire que tout se valait, que tous les régimes étaient équivalents.

Quand ? Quels sketches ? Quelles émissions ?


De manière plus large : quelle différence fais-tu entre donner à bouffer gratis et donner un RMI tous les mois ? Dans les deux cas ce sont des dispositifs pour éviter que les gens soient trop dans la merde et aient au moins de quoi survivre. A part que dans un cas c'est l'état dans l'autre une association (subventionnée par l'état en plus j'imagine).

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 11:57

zebadguy a écrit:
billbaroud35 a écrit:

c'est officiel, entre sarko et besancenot, y a plus rien!

Si y a Le Pen ...

He ben ça tombe bien, il n'y a plus qu'à choisir Beancenot, ça nous changera un peu des mollassons du PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 12:37

"Perso 20 ans après c'est un des seuls humoristes qui me fait toujours marrer et ce qu'il a fait politiquement ben on peut toujours le critiquer (on peut toujours TOUT critiquer) mais c'est pas si mal."

On peut tout critiquer, et on a le droit de peter la tronche des images.
L'icone sert de pansement genéral. Et il manquerait plus que ça qu'on arrête de deboulonner les statuts, aussi sympas soit-elles.
c'est même faire oeuvre de salubrité publique.

Tu vois zeb, je pensais pas que tu étais le genre à participer à un mouvement d'iconisation -institutionnalisation.
Moi, aussi Coluche me fait rire encore.

Mais Ferré , Coluche, Desproges, Gainsbourg, l'Abbé Pierre..... et les autres , suivant son "église", sa "religion", il y a une icone de l'iconoclaste,du fouteur de zone, du trublion hors cadre, du tenseur du systeme, de "l'homme libre qui fait c' qui veut et dit c'qui veut" pour chacun.
Et pourtant, si critique ou création ou inventivité il y a eu, aucun de ces hommes n'a modifié le systéme politique, ne l'a influencé jusqu'au point où il aurait pu avoir prise sur une autre façon de faire.
Hormis l'Abbé pierre , qui n' a pas tiré de profit pécunier, qui a mis en pratique personnelle une abtinence materielle avec ce qu'il pronait pour les autres, ils ont tous et largement tiré parti de ce systeme, de cette société , de ces " bouffons ", beaufs et autres qui les ont regardé écouté et fait vivre. Et leurs enfants et ayant droit en profitent encore largement aprés leur mort.
( L'abbé Pierre lui a travaillé toute sa vie au maintien à l'identique des cadres socio-politiques" les puissants restent puissants mais qu'ils fassent un peu plus de charité pour les pauvres et Dieu le leur rendra au paradis". )

La morale , les leçons c'est toujours pour les autres, les cons au finish , jamais pour les gens trop intelligents, trop pertinents.
Pendant que je ris avec Coluche ou Desproges, que je chante avec Gainsbourg, que je pleure avec l'Abbé, ça m'occupe l'esprit , je me sens faire parti "des gens biens, differents, moi-même inclassable et rebelle"... ouais super, par procuration.
Mais ça fait passer la pilule amer de la réalité, toujours ça de pris pour la stabilité du système qui fait feu de tout bois pour maintenir en l'état.
Moi j 'ai toujours l'impression qu'à l'insu de mon plein gré ces gens me roulent dans la farine...même si ce n'est pas consciemment voulu de leur part.

Et que Finalement, la seule vraie icone , le seul qui se respecte et clot definitivement le débat, c'est celui qui une fois qu'il a fini de gerber sur le systeme, qu'il en a montré et demonté la force de broyage, la capacité de laminage, c'est celui qui se balance par la fenêtre...
C'est beaucoup moins drôle, moins fun , beaucoup plus effrayant, pour les foules mais ça a plus de sens .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 13:38

mariep a écrit:

On peut tout critiquer, et on a le droit de peter la tronche des images.
L'icone sert de pansement genéral. Et il manquerait plus que ça qu'on arrête de deboulonner les statuts, aussi sympas soit-elles.
c'est même faire oeuvre de salubrité publique.

100% d'accord. Mais il faut que ce déboulonnage soit un minimum justifié. je demandais à savoir à quels sketches ou discours Nak faisait allusion et je n'ai pas eu de réponse (excepté sa création des Restaus, acte qui ne fait certes pas de coluche un saint mais ne permet pas non plus de lui tirer dessus à boulets rouges)


Citation :

Tu vois zeb, je pensais pas que tu étais le genre à participer à un mouvement d'iconisation -institutionnalisation.
Moi, aussi Coluche me fait rire encore.

Iconisation ? J'ai simplement argumenté contre une critique qui ne me parait pas fondée, rien de plus.

Par exemple dernièrement un auteur de Charlie (me rappelle plus lequel, Cavanna je crois) disait que Coluche avait sombré dans la facilité et la vulgarité sur la fin quand il racontait des blagues de cul sur Canal. Je suis d'accord avec ça.


Citation :

Mais Ferré , Coluche, Desproges, Gainsbourg, l'Abbé Pierre..... et les autres , suivant son "église", sa "religion", il y a une icone de l'iconoclaste,du fouteur de zone, du trublion hors cadre, du tenseur du systeme, de "l'homme libre qui fait c' qui veut et dit c'qui veut" pour chacun.
Et pourtant, si critique ou création ou inventivité il y a eu, aucun de ces hommes n'a modifié le systéme politique, ne l'a influencé jusqu'au point où il aurait pu avoir prise sur une autre façon de faire.

Non c'est vrai ils n'ont pas changé le système politique. Mais ce n'était pas leur role. Je pense pour ma part que dans un pays démocratique, l'art ne changera jamais rien dans la société (contrairement à un pays où la liberté d'expression n'est pas garantie).


Citation :

Hormis l'Abbé pierre , qui n' a pas tiré de profit pécunier, qui a mis en pratique personnelle une abtinence materielle avec ce qu'il pronait pour les autres, ils ont tous et largement tiré parti de ce systeme, de cette société , de ces " bouffons ", beaufs et autres qui les ont regardé écouté et fait vivre. Et leurs enfants et ayant droit en profitent encore largement aprés leur mort.

Faut pas tout mélanger. Desproges était un humoriste, à ma connaissance il ne se prétendait pas autre chose. Pourquoi le critiquer parce qu'il a gagné beaucoup de fric avec sa plume ? C'est absurde. Coluche a gagné du fric aussi mais pas avec les restaus du coeur, avec ses spectacles ou ses disques. Il n'a jamais proné le collectivisme que je sache...


Citation :

Mais ça fait passer la pilule amer de la réalité, toujours ça de pris pour la stabilité du système qui fait feu de tout bois pour maintenir en l'état.
Moi j 'ai toujours l'impression qu'à l'insu de mon plein gré ces gens me roulent dans la farine...même si ce n'est pas consciemment voulu de leur part.

Je vois ce que tu veux dire. Je trouve ça quand meme excessif mais c'est pas faux.


Citation :

Et que Finalement, la seule vraie icone , le seul qui se respecte et clot definitivement le débat, c'est celui qui une fois qu'il a fini de gerber sur le systeme, qu'il en a montré et demonté la force de broyage, la capacité de laminage, c'est celui qui se balance par la fenêtre...
C'est beaucoup moins drôle, moins fun , beaucoup plus effrayant, pour les foules mais ça a plus de sens .

J'aurais plutot dit celui qui faut de la politique en restant fidèle à ce qu'il dénonçait avant. Oui je sais je suis naïf.

En plus comme disait Cioran "à quoi bon se tuer puisqu'on se tue toujorus trop tard" ?

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 14:15

Mariep, vous vous souvenez quand Daniel 1 dit que son public le dégoûte à cause de la haine dans laquelle s'enracine le rire de ce dernier? Suspect

Les humoristes, comiques etc nous aident à supporter le monde tel qu'il est , par l'autodérision pour les plus évolués d'entre nous; ils sont de l'antalgique pour nos frigo chaînes frigo de pauvres mortels . . . mais après tout on prend bien du paracétamol quand on a mal quelque part . . . Bob

Faire rire est un pouvoir donc ceux qui l'exercent participent du système. Ensuite on voit ce que les uns et les autres font de leur pouvoir. Nakata
Nous en voulons tous du pouvoir (même et surtout ceux qui s'en défendent) et souvent ceux qui en ont très peu en usent tout aussi mauvaisement que les plénipotentiaires . . .
Le pouvoir est un baume à nos manques intrinsèques et à la terreur de notre destinée de mortels.
" Le plaisir des sens est éphémère, le plaisir du pouvoir est éternel. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 14:32

campagne première a écrit:

Faire rire est un pouvoir donc ceux qui l'exercent participent du système.

"Participer du système" c'est vraiment une expression cliché qu'on ressort régulièrement (ça m'arrive aussi je le reconnais) et qui finalement ne veut pas dire grand chose (quel système d'ailleurs). Non ?

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 16:15

Voui, t'as un peu raison, Zeb. Wink
Au choix en remplacement : exempts de toute innocence, maillons consentants de la chaîne coercitive, .... bounce
système : le monde humain, celui dont nous nous plaignons tout en l'alimentant , une vraie histoire d'amour!
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 17:24

zebadguy a écrit:
Citation :
Coluche était tombé dans un relativisme moral qui lui a fait dire que tout se valait, que tous les régimes étaient équivalents.
Quand ? Quels sketches ? Quelles émissions ?
Je suis un peu jeune pour avoir connu Coluche dont je ne suis pas un spécialiste en coluchologie. Mais certaines citation surnagent. Du genre "la dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie c'est cause toujours". Ce qui est une brève de comptoir facile, pas drôle, et injuste.

T'en as plein d'autres comme ça des citations de Coluche sur Evene.

zebadguy a écrit:
De manière plus large : quelle différence fais-tu entre donner à bouffer gratis et donner un RMI tous les mois ?
La différence, c'est que le RMI, tu n'as pas le choix de le donner aux pauvres, tu es obligé de le financer à travers tes impôts à la mesure de tes moyens. C'est ça la vraie solidarité, la justice sociale. Alors que par la charité, tu donnes si tu veux, quand tu veux... et à qui tu veux. Parce que si on se satisfait des organisations charitables, alors il ne faut pas hurler quand certains distribuent la soupe populaire avec du porc pour éviter que les musulmans s'en nourissent. Parce que ces mecs, ils ont la légitimité pour faire ça : la charité, c'est si je veux, quand je veux et à qui je veux. La charité n'est soumise à aucune loi, elle est du domaine du privé. Alors qu'avec la solidarité, si l'Etat dit qu'on a droit à un RMI de tant dans telle situation, tous ceux qui partagent cette situation toucheront le même RMI, sans distinction de religion, d'origines, d'opinion, d'apparence physique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 17:49

nakata a écrit:
Mais certaines citation surnagent. Du genre "la dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie c'est cause toujours". Ce qui est une brève de comptoir facile, pas drôle, et injuste.

Franchement tu manques un peu d'humour là Nak' !

Tu peux etre un grand démocrate mais ne pas te prendre au sérieux. A t'entendre on a presque l'impression que la démocratie est une religion, un truc sacré dont il ne faudrait pas se moquer. Replace ça dans son contexte c'est pas BHL qui parle c'est un humoriste !

Et puis si on reste dans le sérieux, est-ce vraiment tellement faux ? ça pose quand meme la question de la place d'un individu isolé dans une démocratie. Les démocraties occidentales c'est quand meme plus le pouvoir aux grandes entreprises, aux groupes de pression, à la bourse qu'au peuple non ?


zebadguy a écrit:
La charité n'est soumise à aucune loi, elle est du domaine du privé. Alors qu'avec la solidarité, si l'Etat dit qu'on a droit à un RMI de tant dans telle situation, tous ceux qui partagent cette situation toucheront le même RMI, sans distinction de religion, d'origines, d'opinion, d'apparence physique...

Admettons. Mais je ne pense pas que les restaus du coeur fassent une distinction entre les origines ou les opinions meme si d'autres associations le font peut-etre.

Pour clarifier : dans le fond je suis d'accord avec toi, c'est l'état qui devrait prendre en charge les problemes de malnutrition, de logement ou autre, plutot que des associations. Mais quand l'état manque à ses devoirs on fait quoi ? On attend le prochain gouvernement ou le prochain président en essayant de faire en sorte qu'il soit meilleur que le précédent ? Les discours c'est bien mais concrètement, en urgence, qu'est-ce qui se passe ?

Toutes ces asso ne sont pas idéales mais sont tout de meme mieux que rien. Est-ce qu'avant l'existence des restaus du coeur l'état s'occupait des SDF ou plus généralement des pauvres qui n'arrivent plus à se nourrir correctement ? Non sinon il n'y aurait pas eu le besoin de cette assoce. Donc qu'on ne me dise pas que les associations servent de prétexte à l'état pour pas faire son boulot...

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
nakata
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3633
Localisation : Marie-George Buffet Land
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 18:53

zebadguy a écrit:
Franchement tu manques un peu d'humour là Nak' !
Ah parce que quand on ne se soumet pas au rire obligatoire des humoristes en carton, c'est qu'on n'a pas d'humour ? Allez chiche, on instaure les rires pré-enregistrés sur Délib.

zebadguy a écrit:
Tu peux etre un grand démocrate mais ne pas te
prendre au sérieux. A t'entendre on a presque l'impression que la
démocratie est une religion, un truc sacré dont il ne faudrait pas se
moquer.
(soupir...)

J'ai déjà répondu à ça plusieurs fois Rolling Eyes , remonte dans mes anciens messages où j'explique qu'il y a un juste milieu entre s'empêcher de critiquer la démocratie et la considérer comme pas mieux que la dictature (même chose avec la droite et la gauche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit-gredin



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 20:52

Citation :

"la dictature c'est ferme ta gueule et la démocratie c'est cause toujours"
Je croyais que c’était de Woody Allen.
Je pense pas que Coluche mettait la dictature et la démocratie sur le même plan.
C’est la phrase d’un déçu de la politique, on doit être pas mal à penser ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Jeu 22 Nov 2007 - 22:02

nakata a écrit:

Ah parce que quand on ne se soumet pas au rire obligatoire des humoristes en carton, c'est qu'on n'a pas d'humour ? Allez chiche, on instaure les rires pré-enregistrés sur Délib.
Si c'est le dernier mot que tu veux, je te le laisse.

Allez pour détendre l'atmosphère

http://www.dailymotion.com/relevance/search/coluche+cerises/video/x1xz76_coluche-le-temps-des-cerises_music

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
c0rt0maltese

avatar

Nombre de messages : 1980
Localisation : ben devant l'ordi...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Sam 24 Nov 2007 - 18:13

zebadguy a écrit:
nakata a écrit:

Ah parce que quand on ne se soumet pas au rire obligatoire des humoristes en carton, c'est qu'on n'a pas d'humour ? Allez chiche, on instaure les rires pré-enregistrés sur Délib.
Si c'est le dernier mot que tu veux, je te le laisse.

Allez pour détendre l'atmosphère

http://www.dailymotion.com/relevance/search/coluche+cerises/video/x1xz76_coluche-le-temps-des-cerises_music

Tout ça à cause de cette pleureuse de JL Murat... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   Sam 24 Nov 2007 - 20:41

c0rt0maltese a écrit:
zebadguy a écrit:
nakata a écrit:

Ah parce que quand on ne se soumet pas au rire obligatoire des humoristes en carton, c'est qu'on n'a pas d'humour ? Allez chiche, on instaure les rires pré-enregistrés sur Délib.
Si c'est le dernier mot que tu veux, je te le laisse.

Allez pour détendre l'atmosphère

http://www.dailymotion.com/relevance/search/coluche+cerises/video/x1xz76_coluche-le-temps-des-cerises_music

Tout ça à cause de cette pleureuse de JL Murat... No

Coluche joue du violon avec des gants de boxe à cause de Jean-Louis Murat ? Comprends plus rien moi Nakata

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Louis Murat pleurniche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Louis Murat pleurniche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SARAZIN Jean-Louis
» ROMEUF Jean-Louis
» DAMON (Jean-Louis) Dragon 9ème Régiment Juranville (LOIRET)
» (Jean-Louis Peyraut) Ufologie et post ufologie
» FOURNIER (Jean-Louis) Maréchal de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Soyons sérieux ! :: Médias-
Sauter vers: