Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alors?

Aller en bas 
AuteurMessage
vanémel
Invité



MessageSujet: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 10:13

Prets à revenir sur les 35 heures pour quelques euros de plus? Nakata

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-936551@51-879423,0.html
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 10:26

vanémel a écrit:
Prets à revenir sur les 35 heures pour quelques euros de plus? Nakata

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-936551@51-879423,0.html

Mme Royal qui a dit qu'elle n'était pas OK sur les 35h commencerait-elle à donner des idées aux entreprises ?
Revenir en haut Aller en bas
Gotch
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 11:58

Cégétiste pendant 25 ans, j'ai toujours été contre les 35 heures, parce que les accepter impliquait la réciprocité vis-à-vis du patronat, en l'occurence la flexibilité. Au long terme, c'était un piège énorme.

D'autant plus que dans mon entreprise (banque) par exemple, le patron en a profité pour supprimer de nombreux avantages en congés, tels que ceux à l'ancienneté : on n'a pas gagné grand'chose, mais perdu beaucoup!

Je ne sais pas si mes anciens collègues se souviennent encore de mes mises en garde....

Alors, je dis à ceux qui bossent encore dans les entreprises : ne lâchez les 35 heures qu'avec la réciprocité, soit la suppression de la flexibilité!

M'fait rire, ce truc, quand votre chef de service vous assène:
"Bon, dans cette période, interdit de prendre des congés en RTT, parce que que c'est une pointe de travail, et que j'ai besoin de tout le monde!"

Ou plus vicieux:
"Tiens, c'est très calme, dis-donc, Glandu, tu ne poserais pas des RTT, par hasard?...."

C'est exactement ce que je refusais, bien sûr on a ri de moi....
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 12:11

Gotch a écrit:
Cégétiste pendant 25 ans, j'ai toujours été contre les 35 heures, parce que les accepter impliquait la réciprocité vis-à-vis du patronat, en l'occurence la flexibilité. Au long terme, c'était un piège énorme.

D'autant plus que dans mon entreprise (banque) par exemple, le patron en a profité pour supprimer de nombreux avantages en congés, tels que ceux à l'ancienneté : on n'a pas gagné grand'chose, mais perdu beaucoup!

Je ne sais pas si mes anciens collègues se souviennent encore de mes mises en garde....

Alors, je dis à ceux qui bossent encore dans les entreprises : ne lâchez les 35 heures qu'avec la réciprocité, soit la suppression de la flexibilité!

M'fait rire, ce truc, quand votre chef de service vous assène:
"Bon, dans cette période, interdit de prendre des congés en RTT, parce que que c'est une pointe de travail, et que j'ai besoin de tout le monde!"

Ou plus vicieux:
"Tiens, c'est très calme, dis-donc, Glandu, tu ne poserais pas des RTT, par hasard?...."

C'est exactement ce que je refusais, bien sûr on a ri de moi....

Moi aussi, j'ai milité à la cégète pendant 25 ans...
Chez nous, la CGT a défendu mordicus les 35 heures... et les pointeuses qui allaient avec. Résultat : on est présent 35h alors que nous ne l'étions que 28 à 32 ! On ne bosse bien entendu pas plus vu que les deux pauses café sont passées de 10 à 50 minutes.
Effectivement, plein d'avantages ont disparu. Ainsi, on avait des "autorisations d'absence" (médecin, coiffeur, une démarche administrative...).
Les veilles de fête, on partait une heure plus tôt.
On s'est bien fritté au syndicat à ce moment-là :
Le "truc" des pro 35h, c'était de dire : au moins, tout le monde arrivera à la même heure (dans le genre très solidaire : "j'en chie, que le voisin en chie aussi !"). Sauf qu'il ne voulaient pas admettre que ce n'est pas toujours, loin s'en faut, ceux qui arrivent à l'heure qui bossent le mieux !
Revenir en haut Aller en bas
yapadebu
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 13:06

lerouge a écrit:
Gotch a écrit:
Cégétiste pendant 25 ans, j'ai toujours été contre les 35 heures, parce que les accepter impliquait la réciprocité vis-à-vis du patronat, en l'occurence la flexibilité. Au long terme, c'était un piège énorme.

D'autant plus que dans mon entreprise (banque) par exemple, le patron en a profité pour supprimer de nombreux avantages en congés, tels que ceux à l'ancienneté : on n'a pas gagné grand'chose, mais perdu beaucoup!

Je ne sais pas si mes anciens collègues se souviennent encore de mes mises en garde....

Alors, je dis à ceux qui bossent encore dans les entreprises : ne lâchez les 35 heures qu'avec la réciprocité, soit la suppression de la flexibilité!

M'fait rire, ce truc, quand votre chef de service vous assène:
"Bon, dans cette période, interdit de prendre des congés en RTT, parce que que c'est une pointe de travail, et que j'ai besoin de tout le monde!"

Ou plus vicieux:
"Tiens, c'est très calme, dis-donc, Glandu, tu ne poserais pas des RTT, par hasard?...."

C'est exactement ce que je refusais, bien sûr on a ri de moi....

Moi aussi, j'ai milité à la cégète pendant 25 ans...
Chez nous, la CGT a défendu mordicus les 35 heures... et les pointeuses qui allaient avec. Résultat : on est présent 35h alors que nous ne l'étions que 28 à 32 ! On ne bosse bien entendu pas plus vu que les deux pauses café sont passées de 10 à 50 minutes.
Effectivement, plein d'avantages ont disparu. Ainsi, on avait des "autorisations d'absence" (médecin, coiffeur, une démarche administrative...).
Les veilles de fête, on partait une heure plus tôt.
On s'est bien fritté au syndicat à ce moment-là :
Le "truc" des pro 35h, c'était de dire : au moins, tout le monde arrivera à la même heure (dans le genre très solidaire : "j'en chie, que le voisin en chie aussi !"). Sauf qu'il ne voulaient pas admettre que ce n'est pas toujours, loin s'en faut, ceux qui arrivent à l'heure qui bossent le mieux !
50 minutes de pause ? Ben vous avez la planque vous !

A LIDL c'est 12 minutes toutes les 6 heures. Et c'est contrôlé !
Revenir en haut Aller en bas
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 13:23

On s'est en effet "bien fait mettre" avec les 35h...
Mais il ne faut pas oublier le deal de départ qui était :
- les grosses boîtes négocient un accord 35h avec les syndicats, les salariés acceptent de ne pas voir leur indice salarial augmenter pendant quelques années, en échange du "cadeau des 35h", mais on demande le recrutement de salariés nouveaux...
Or de recrutements de petits nouveaux, il n'y a pas eu ! Donc en effet, il fallait faire en 35h le boulot qui était fait avant en 39, dans ma boîte, on en a profité pour nous autoriser une pause d'une heure à l'heure du déj, qu'on devait passer à la cantine et pas ailleurs puisque l'immeuble était loin de tout. Les seuls à avoir bénéficié des 35 h ont été les journalistes-pigistes... parce que ça leur a permi de venir travailler pour remplacer les absents qui se sont retrouvés avec des tonnes de récup (l'info tombe même le week-end, en reportage, on travaille samedi, dimanche compris, ce qui génère des récup)de vacances, et qui ont droit à 22 jours de RTT/an. Quant au reste de la boîte, ça a été recrudescence de CDD, précarisation, 11 jours de RTT, 22 pour les cadres et bon, on connaît la suite.
Revenir en haut Aller en bas
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 13:26

Autorisation d'absence pour le coiffeur ?!?! 'ti con ! Mouhahaaharf

Celles comme moi qui n'y vont jamais pouvaient échanger pour aller chez le cordonnier? ( je consomme bcp de talons Nakata )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 14:02

campagne première a écrit:
Autorisation d'absence pour le coiffeur ?!?! 'ti con ! Mouhahaaharf

Celles comme moi qui n'y vont jamais pouvaient échanger pour aller chez le cordonnier? ( je consomme bcp de talons Nakata )

Evidemment, "officiellement", c'était un autre motif. Mais quand on voyait madame revenir de chez le médecin... avec une nouvelle teinture, ça ne trompait pas grand monde Mouhahaaharf Mouhahaaharf

Le meilleur c'est le jardinier de la ville de Taverny qui avait dit au maire (qui avait râlé) que ses cheveux poussaient pendant les heures de travail. Dans ce cas précis, le maire aurait dû lui décerner la médaille de l'humour ! Mouhahaaharf Mouhahaaharf Mouhahaaharf
Revenir en haut Aller en bas
nulnul7
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1414
Age : 50
Localisation : Plane et erre
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 14:15

Quoi de mieux que de pouvoir vivre décemment en disposant de temps libre pour sa famille, ses loisirs?
Quand on a 3 millions de chômeurs et le travail qui se rarifie, les 35h peuvent être un remède à la précarisation dans certaines branches.
Pour bien faire il aurait fallu passer directement au 32 heures.
Et ça n'aurait fonctionné que dans les grosses structures, pô dans les PME ou le comptable fait aussi les paies, tri le courrier et fait le café pour le dirlo.
Je crois toujours que le partage du travail est la meilleure solution pour permettre au plus grand nombre de s'en sortir mais cela implique que d'autres soient un peu moins bien. Quand on est déjà ric-rac, ça devient difficile.
Le patronnat a toujours réussi à faire avaler les couleuvres du coût du travail trop élévé en France, omettant que la même France attire les investisseurs étrangers à cause ... du faible coût des salaires et de la grande productivité.
Les 35 heures leur ont paru insupportables mais en réalité, ils y ont gagné en productivité. A se demander si finalement, on n'a pas misé sur cette meilleure productivité pour ensuite produire plus longtemps en revenant sur les 35 hrs.
Ce n'est pas l'idée même du partage du travail qui doit être mise en cause mais son application.
Evidemment, c'est un raisonnement qui n'a plus cours ces jours-ci. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 14:54

nulnul7 a écrit:
Quoi de mieux que de pouvoir vivre décemment en disposant de temps libre pour sa famille, ses loisirs?
Quand on a 3 millions de chômeurs et le travail qui se rarifie, les 35h peuvent être un remède à la précarisation dans certaines branches.
Pour bien faire il aurait fallu passer directement au 32 heures.
Et ça n'aurait fonctionné que dans les grosses structures, pô dans les PME ou le comptable fait aussi les paies, tri le courrier et fait le café pour le dirlo.
Je crois toujours que le partage du travail est la meilleure solution pour permettre au plus grand nombre de s'en sortir mais cela implique que d'autres soient un peu moins bien. Quand on est déjà ric-rac, ça devient difficile.
Le patronnat a toujours réussi à faire avaler les couleuvres du coût du travail trop élévé en France, omettant que la même France attire les investisseurs étrangers à cause ... du faible coût des salaires et de la grande productivité.
Les 35 heures leur ont paru insupportables mais en réalité, ils y ont gagné en productivité. A se demander si finalement, on n'a pas misé sur cette meilleure productivité pour ensuite produire plus longtemps en revenant sur les 35 hrs.
Ce n'est pas l'idée même du partage du travail qui doit être mise en cause mais son application.
Evidemment, c'est un raisonnement qui n'a plus cours ces jours-ci. Evil or Very Mad

Je suis assez d'accord. En réalité, Martine Aubry a tenté de séduire les salariés en leur disant qu'ils ne feraient que 35h alors qu'en réalité, avec tout ce qui a été supprimé et les nouvelles contraintes imposées, ça n'a rien changé pour eux. Dans le même temps, elle a convaincu pas mal de patrons... qui râlent sur le principe mais s'en satisfont pleinement car, eux, y ont gagné pour la plupart.
Revenir en haut Aller en bas
Gotch
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 20:12

Anecdotes.
Peu de temps avant (oui, avant) le passage aux "35 heures" dans les grosses boîtes, les employés de l'entreprise juste de l'autre côté de la route, face à la mienne (la MACIF pour ne pas la nommer) sont passés de 35 h à 32h. Vous avez bien lu. Le boulot s'est fait quand même, les tarifs n'ont pas été augmentés. C'est donc possible.

Par contre, depuis, la pression des compagnies d'assurance a été telle que la MACIF a dû revenir à 35h. Merci à la MAAF, sa presque voisine, qui de vraie entreprise mutualiste est passée du côté des boîtes à fric. Et pourtant, dans un contexte défavorable ô combien, les vraies entreprises à caractère mutuel (en particulier avec des sociétaires, et non des actionnaires) arrivent encore à tirer leur épingle du jeu. Pour combien de temps ?

Pour répondre à lerouge, dans ma boîte c'est la Céhef qui menait le combat POUR les 35h, la Cégète suivant mollement. Incidemment, sur mon entreprise stricte (pas le groupe CA, je ne sais pas), il y a maintenant 8 ans 90% des adhérents Céhef sont passés à SUD. Tous à la fois. On avait peu de temps auparavant fait une grève d'une semaine, chose inouïe depuis mai 68....
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 20:36

Gotch a écrit:
Anecdotes.
Peu de temps avant (oui, avant) le passage aux "35 heures" dans les grosses boîtes, les employés de l'entreprise juste de l'autre côté de la route, face à la mienne (la MACIF pour ne pas la nommer) sont passés de 35 h à 32h. Vous avez bien lu. Le boulot s'est fait quand même, les tarifs n'ont pas été augmentés. C'est donc possible.

Par contre, depuis, la pression des compagnies d'assurance a été telle que la MACIF a dû revenir à 35h. Merci à la MAAF, sa presque voisine, qui de vraie entreprise mutualiste est passée du côté des boîtes à fric. Et pourtant, dans un contexte défavorable ô combien, les vraies entreprises à caractère mutuel (en particulier avec des sociétaires, et non des actionnaires) arrivent encore à tirer leur épingle du jeu. Pour combien de temps ?

Pour répondre à lerouge, dans ma boîte c'est la Céhef qui menait le combat POUR les 35h, la Cégète suivant mollement. Incidemment, sur mon entreprise stricte (pas le groupe CA, je ne sais pas), il y a maintenant 8 ans 90% des adhérents Céhef sont passés à SUD. Tous à la fois. On avait peu de temps auparavant fait une grève d'une semaine, chose inouïe depuis mai 68....

Chez nous, les administratifs ne font jamais grève (succès quand on arrive à 3% de grèvistes).
Les jardiniers ? Pour le moment, ils ne pointent pas, arrivent 20' en retard le matin et partent 20' en avance le soir.
Du coup, ils vont être obligés de pointer bientôt. On va voir... car les syndicats (tous) sont favorables aux pointeuses.
Revenir en haut Aller en bas
duchesse
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Jeu 19 Juil 2007 - 20:41

lerouge a écrit:


Les jardiniers ? Pour le moment, ils ne pointent pas, arrivent 20' en retard le matin et partent 20' en avance le soir.
Et même avec les gerbes qu'ils sont forçés de se coltiner pour les mariages huppés? Tssss, il faut les dénoncer....
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Ven 20 Juil 2007 - 1:48

duchesse a écrit:
lerouge a écrit:


Les jardiniers ? Pour le moment, ils ne pointent pas, arrivent 20' en retard le matin et partent 20' en avance le soir.
Et même avec les gerbes qu'ils sont forçés de se coltiner pour les mariages huppés? Tssss, il faut les dénoncer....

Pas besoin. M. Delanoë a compris : pointeuse à tous les étages ! Dans tous les ateliers... !
Revenir en haut Aller en bas
duchesse
Invité



MessageSujet: Re: Alors?   Ven 20 Juil 2007 - 1:53

lerouge a écrit:
duchesse a écrit:
lerouge a écrit:


Les jardiniers ? Pour le moment, ils ne pointent pas, arrivent 20' en retard le matin et partent 20' en avance le soir.
Et même avec les gerbes qu'ils sont forçés de se coltiner pour les mariages huppés? Tssss, il faut les dénoncer....

Pas besoin. M. Delanoë a compris : pointeuse à tous les étages ! Dans tous les ateliers... !
C'est un bourreau! Je l'aurai deviné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors, tu viens te chauffer chez moi… l’amitié (chanson)
» « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre »
» repasser certaine matières alors que le semestre est validé?
» HA ben elle est bonne celle là alors !
» la grande flème d'aller voter demain!!! je me dis que quand on travaille pas, on est pas trop dans le système société, alors bofbofbof!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Soyons sérieux ! :: Economie-
Sauter vers: