Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mariep?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
olivia vesmilme

avatar

Nombre de messages : 409
Age : 40
Localisation : 43°41'29,42
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 15:01

j'ai bien suivi ce grand débat.

c'est l'école des fans, vous avez tous raison.

c'est hallucinant cette volonté de généraliser des situations qui ne sont par nature que des cas particuliers.
à moins que l'objectif ce soit un "brave new world" c'est idiot pour les uns comme pour les autres de réfuter les "thèses" disons... adverses sur ce sujet si particulier.

vos opinions à CHACUN sont "entendables" mais vos généralisations, je suis désolée, ne sont valables que pour un micro espace.

quid des chinois ou des argentins ou des congolais... ou de votre voisin(e).

il est important de pouvoir entendre que la parentalité, que la sexualité, que le rapport XX/XY admet autant d'opinions qu'il y a d'individus et de cultures en ce monde.
sans oublier les parametres bio-logiques et in-conscients.

c'est juste mon avis... un de plus sur cette grande question...

haut les coeurs : faites l'amour et la grêve !

Olivia - nature, culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdbocal.ovh.org
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 15:24

olivia vesmilme a écrit:
j'ai bien suivi ce grand débat.

c'est l'école des fans, vous avez tous raison.

c'est hallucinant cette volonté de généraliser des situations qui ne sont par nature que des cas particuliers.
à
moins que l'objectif ce soit un "brave new world" c'est idiot pour les
uns comme pour les autres de réfuter les "thèses" disons... adverses
sur ce sujet si particulier.

vos opinions à CHACUN sont "entendables" mais vos généralisations, je suis désolée, ne sont valables que pour un micro espace.

quid des chinois ou des argentins ou des congolais... ou de votre voisin(e).

il
est important de pouvoir entendre que la parentalité, que la sexualité,
que le rapport XX/XY admet autant d'opinions qu'il y a d'individus et
de cultures en ce monde.
sans oublier les parametres bio-logiques et in-conscients.

c'est juste mon avis... un de plus sur cette grande question...

haut les coeurs : faites l'amour et la grêve !

Olivia
- nature, culture
Non, faites l'amour sur la grève...Tout ça
pour dire Olivia que c'est ce que j'avais tenté de faire comprendre en
envoyant plein de belles fleurs à ma môman , dans un post chaud du 3
juin !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 16:37

olivia vesmilme a écrit:
j'ai bien suivi ce grand débat.

c'est l'école des fans, vous avez tous raison.

c'est hallucinant cette volonté de généraliser des situations qui ne sont par nature que des cas particuliers.
à moins que l'objectif ce soit un "brave new world" c'est idiot pour les uns comme pour les autres de réfuter les "thèses" disons... adverses sur ce sujet si particulier.

vos opinions à CHACUN sont "entendables" mais vos généralisations, je suis désolée, ne sont valables que pour un micro espace.

quid des chinois ou des argentins ou des congolais... ou de votre voisin(e).

il est important de pouvoir entendre que la parentalité, que la sexualité, que le rapport XX/XY admet autant d'opinions qu'il y a d'individus et de cultures en ce monde.
sans oublier les parametres bio-logiques et in-conscients.

c'est juste mon avis... un de plus sur cette grande question...

haut les coeurs : faites l'amour et la grêve !

Olivia - nature, culture

Généralisations valables pour un micro-espace, des cas particuliers par nature?
En gros, nous vivant en occident en couple ou célib avec en moyenne moins ou l'équivalent de 3 gosses maxi, dans les codes sociaux , historiques qui sont les notres actuellement.
ça fait quand même un petit paquet de monde .
Et donc , chacun est roi en son royaume et réinvente la fonction parentale, l'amour , son propre comportement chaque matin comme à l'aube du monde, sans lien avec une entitée sociale, collective, productives de normes, de culture, d'histoire, de conditionnement?
Glurp....
Les chinois enserrés dans "l'enfant unique" depuis des genérations, ça n'aura pas d'influence pouvant être généralisée , analysée, schématisé, sur la production des normes sociales, des comportements familiaux , des schémas intellectuels et mentaux des individus? ce sera uniqument, 1 milliard de cas unique non généralisable...? où tout le monde a son point vue et donc raison parce qu'il a un point de vue?

La conception familiale, sexuelle, amoureuse, partenariales, de petits groupes humains vivants sous d'autres latitudes , d'autres conceptions du monde , du sacré, de la nature et de la vie sont differentes, specficiques..c'est clair, mais on y retrouve aucune similitudes, aucun schéma sociaux , anthropologiques, ethnographiques, voir même des schémas où nous nous retrouvons, nous occidentaux.?

Chacun expert de sa parentalité, de son couple, de chaque chose, parce que 'il est conscient et qu'il ressent des choses, et tout le monde a raison parce que c'est son vécu et qu'il expérimente?
Les divorces , séparations, ruptures, les haines ou amours familiales, filiales , les célibats n'ont aucun point commun, aucun mode identiques : tout le monde réinvente l'eau chaude à chaque fois?
L'amour , les sentiments sont uniquement adapté dans le cadre d'une expérimentation singuliere, non accessibles pour les autres exterieurs? Personne ne ressent les mêmes émotions que personne.
La colére, la rage, la peur, la frustration , le désir sont réinventés par l'espéce spécialement pourchaque individu qui nait sur la terre.. et cela en dehors de toutes considérations sociales, culturelles, normatives à l'instant T?

ça s'appelle le rassurant relativisme de la pensée, et ça ne pas trés loin loin puisque tout le monde il est gentil ,tout le monde il a raison.

Tous les points de vue sur le monde ne sont ni unique, ni égaux.

Si on ne cherche pas à faire emerger ce qui nous est commun en terme mode de vie, de fonctionnement personnel et individuel, pour se redire en quoi nous sommes sommes semblables et perméables, poreux et adaptables, donc en partie compréhensibles et audibles pour les autres. Ce qui fait que l'on peut vivre ensemble ,que nos experiences individuelles forment une experimentation collective de la vie mise en commun pour former un socle à peu prés accepté par le plus grand nombre de régles et d'aménagement vivable de l'espace volontairement pacifié que nous occupons et bien brûlons les sciences sociales et allons y chacun pour soi expert de son soi et dieu pour tous.
Cette idée que tout le monde a raison parce qu'il vit et expérimente, que tout vaut tout, me parait le précipice des sociétés occidentales hyper-egotisées.
La seule chose condamnable , dans la volonté de trouver des fonctionnements communs,des schémas récurrents, des formes sociales qui épousent les conditions historiques, sociales que l'on vit, c'est d'y introduire un jugement moral pour démontrer qu'un systeme est mieux qu'un autre et écraser le systeme du voisin,( en gros pour exemple: famille occidentale, c'est bien, famille africaine, c'est caca,- famille hétéro c'est bien, famille homo, c'est caca- famille stable c'est bien, famille recomposée, c'est caca - pas d'enfant c'est caca, avec enfant c'est bien- ...)
C'est là la seule erreur impardonnable à commettre à mon avis: Se servir de la volonté de comprendre ce que nous vivons et comment nous el vivons pour dire où est le bien où est le mal, et imposer aux autres son propre systeme de valeur et de codification sociale.
Mais de là à ne pas reconnaitre que nous en avons un en commun, que nous vivons dedans tout en le faisant, qu'il agit sur nous et nous sur lui... faut pas pousser mémé dans les orties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 17:09

Damned, mariep suis tjrs sciée par l'éloquence de vos développements. je tire mon chapeau

Mais je vous trouve vraiment optimiste et trop confiante dans la capacité de vos semblables à faire usage de l'analyse pour aller dans le bon sens. tongue

Quant à l'individualisme, égotisme, nombrilisme, narcissisme : c'est sans retour en arrière dans les sociétés où " dieu est mort " . Suis assez sur la ligne de Houellebecq à ce sujet.
Le communautarisme semble le seul rempart à cette dérive.
Mais le remède n'est-il pas pire que le mal?


Bob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 17:31

mariep a écrit:
françois* a écrit:
Tant d'épanouissement, ça fait du bien...
Calimero

François, tu t'épanouis avant les enfants et quand ils ont quitté la maison, sinon entre les 2 , tu aménages des espaces spacio-temporels, rares mais au combien chattoyant et profitables. Nakata

Autre option, si tu ne veux pas mettre "pause" à la fonction "poursuite de mon épanouissement personnelle à travers les âges de la vie": tu ne fais pas d'enfant.
Car la régle de base est ( à recopier sur la boite de pilule de ta copine):"tu ne deviens pas parent pour ton épanouissement personnel mais pour épanouir tes enfants, c'est ton but, ta mission, ton objectif et tout, quelque soit le résultat des efforts entrepris , te sera toujours porté à la colonne "débit et contencieux" . Nakata Nakata

J'avais cru comprendre que le désir de maternité et de paternité existait chez les êtres humains.
Je suppose à te lire que les personnes qui ne peuvent avoir d'enfants sont bien plus épanouies que les autres, faut absolument en faire part aux gens qui tout au long de leur vie désirent en avoir et ne peuvent en avoir, ça va les passionner.
Il m'avait semblé mais là encore, j'ai du me tromper que pour de nombreuses personnes, l'épanouissement pouvait passer par une vie familliale stable et heureuse.
Mieux par expérience professionnelle, j'ai pu constater que fonder une famille était (pour certains qui parraissaient de prime à bord paumés), salutaire.

Mais effectivement les enfants font des caprices.
Mais effectivement les enfants peuvent en vouloir à leurs parents.
Mais effectivement les enfants ajoutent certaines charges à la vie de tous les jours.
Mais effectivement les enfants peuvent contribuer à brouiller ou détériorer une vie de couple.
Mais effectivement les enfants peuvent être sources de problèmes.

Mais également il semble que les personnes qui voient leurs enfants naître sont pas loin de qualifier ce jour du plus beau de leur vie.
Mais également il semble que les enfants apportent beaucoup de joie et un regard nouveau qui nous attendrit parfois nous impressionne.
Mais également les enfants quand ils ont leur bac, qu'ils font leur premier gala de danse, monte sur une scène ou marque un but le dimanche, nous rendent fiers d'eux.
Mais également les enfants nous ouvre les yeux sur certaines choses avec les leurs.
Mais également les enfants ça met juste un peu de joie, de vie, de candeur et de fraîcher dans une maison.
Mais également les enfants nous éloignent de la mort et nous rapproche de l'immortalité.

Comme à priori la plupart d'entre vous et vous la première avaient des enfants, j'ai la faiblesse de croire que les enfants ne sont pas que des empêcheurs de jouir en rond, bien au contraire et que si on en fait c'est que quelque part (dans la majorité des cas) on les désire.

Sinon, si on pense que les enfants c'est quelque chose que l'on subit et qui nous empêche de vivre et de s'épanouir, si on se sent esclaves d'eux, ça relève du masochisme d'en faire.
Or, je pense assez facilement que si l'on vous donnait à choisir une seule chose à sauver parmi tout ce que vous avez se seraient vos enfants, ces pestes, que vous choisiriez.
Et que cela n'aurait absolument rien à voir avec la base des bases (instinctives) mais plutôt avec l'amour.

Enfin, ce que j'en dis, moi j'ai pas d'enfant, j'en suis un moi même...
Mais rien ne me chagrinerait plus que de ne pouvoir en avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 17:38

françois* a écrit:

Enfin, ce que j'en dis, moi j'ai pas d'enfant, j'en suis un moi même...
Mais
rien ne me chagrinerait plus que de ne pouvoir en avoir...
C'est
marrant ces trucs.. Avant que j'en ai, sur le tard,, c'étiat bien le
cadet de mes soucis !...

Je suis un être qui a beaucoup d'intuition, féminine ou pas, à tomber
le cul par terre...... ( je dis ça comme ça en passant, pour MON EGO
PERSILLE )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 17:44

Ma soeur qui vient de "s'offrir" tongue son petit dernier dont elle raffole me disait récemment dans un murmure, songeuse mais pas triste, " si on savait ce que c'est réellement, on n'en ferait pas ... ". Suspect

C'est toute la complexité du processus reproductif qui laisse songeur sur la réalité de notre prétendue liberté existentielle.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 18:05

ET ma mère lorsque je faisais des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait "mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui accomplie une mission presque divine contre vents et marées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 18:12

françois* a écrit:
ET ma mère lorsque je faisais des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait "mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui accomplie une mission presque divine contre vents et marées...

de même qu'on a vite fait d'accabler nos géniteurs quand l'occasion se présente...Wink c'est humain de se chercher un coupable pour éviter la remise en cause...chez certains de mes collègues c'est même une façon d'être! Suspect

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 59
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 18:15

billbaroud35 a écrit:
françois* a écrit:
ET ma mère lorsque je faisais
des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait
"mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais
il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses
propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en
question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui
accomplie une mission presque divine contre vents et marées...

de même qu'on a vite fait d'accabler nos géniteurs quand l'occasion se présente...Wink
c'est humain de se chercher un coupable pour éviter la remise en
cause...chez certains de mes collègues c'est même une façon d'être! Suspect
Ouh
lalalalal qu'est-ce que c'est sérieux la famille... L'autre fois le
otoubib de mon gamin m'a traité de gamin ! ( tout ça parce quil
faut donner des roustes il paraît pour être un père digne de ce nom )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 44
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 18:17

dodcoquelicot a écrit:
billbaroud35 a écrit:
françois* a écrit:
ET ma mère lorsque je faisais
des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait
"mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais
il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses
propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en
question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui
accomplie une mission presque divine contre vents et marées...

de même qu'on a vite fait d'accabler nos géniteurs quand l'occasion se présente...Wink
c'est humain de se chercher un coupable pour éviter la remise en
cause...chez certains de mes collègues c'est même une façon d'être! Suspect
Ouh
lalalalal qu'est-ce que c'est sérieux la famille... L'autre fois le
otoubib de mon gamin m'a traité de gamin ! ( tout ça parce quil
faut donner des roustes il paraît pour être un père digne de ce nom )

il veut que tu lui files des gnons pour se créer une clientèle? (pask'apres faudra bien soigner les bleus?)

lé grave ton toubib! blink

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois*

avatar

Nombre de messages : 1117
Age : 40
Localisation : A l'ouest mais pas complétement...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 18:25

billbaroud35 a écrit:
françois* a écrit:
ET ma mère lorsque je faisais des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait "mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui accomplie une mission presque divine contre vents et marées...

de même qu'on a vite fait d'accabler nos géniteurs quand l'occasion se présente...Wink c'est humain de se chercher un coupable pour éviter la remise en cause...chez certains de mes collègues c'est même une façon d'être! Suspect

Es claro que si Bill.
Mais moi, au risque de dénoter, j'ai jamais fait de crise d'adolescence et je ne suis jamais rentré en conflit avec mes parents au sens d'un conflit qui laisse des traces.
Et pourtant ma vie familliale n'eut rien d'un long fleuve tranquille.
Mais aujourd'hui je passe régulièrement chez ma mère qui pourtant est une femme qui sait être chiante, je bouffe régumiérement avec mon père et fait des tas de trucs avec lui.
Franchement, ça se passe bien...
Ma famille quand j'ai eu besoin d'elle a toujours été là. Et si avec le reste de la famille je n'ai pas des relations très intimes, du côté de noyau père, mère, frère, c'est un pour tous, tous pour un.
J'ai même pas eu à pardonner les erreurs de mon père ou les excès de ma mère qui ont parfois été loin parce qu'il m'a semblé que ce n'était rien au regard de ce que je leur devais.

Néanmoins, cela peut poser d'autres problèmes du type cordon pas coupé, tout ça, tout ça...
Mais perso, je le ressens pas comme ça...

Bref si l'éducation parfait en'existe pas je décernerai malgrès plein de choses une bonne note à mes parents pour l'ensemble de l'oeuvre, d'autant que je me trouve très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 20:23

Citation :
mariep a écrit:
lerouge a écrit:

Votre 1° me fait sourire :
En effet, pourquoi serait-il un comble que je parle des mères ? J’en ai eu une, Mariep !
Je côtoie des mères tous les jours ! Je discute de ça avec Elisabeth Badinter régulièrement (elle est mère…). J’ai milité pendant près de 20 ans dans des associations féministes…
Et nombre de femmes et/ou de mères parlent plus facilement à un homo qu’à un ou une hétéro de sujets « tabous ». Il en est ainsi de deux mères (au boulot) avec lesquelles on commentait un écrit d’E. Badinter et sur le fameux « lien si particulier » qui lie l’enfant et la mère DES avant la naissance. Ces deux femmes me disaient qu’il n’en n’était rien… que le lien est venu après plusieurs mois, qu’il n’était rien d’autre qu’un lien « culturel ».
Ma nouvelle locataire me disait aussi hier qu’elle aimait bien être chez nous car elle pouvait nous dire qu’elle avait de temps en temps des aventures « pour l’hygiène », chose qu’elle ne pouvait dire nulle part ailleurs sans être considérée comme une salope.
Le 2° me fait marrer aussi… quand je vois que la majorité des grands couturiers sont des mecs homos… qui n’ont cessent de parler de la « féminité ».
Quant à la « complexité », c’est en lien avec mon cours de culture Gé ce midi où l’on commentait un article sur les femmes, articles bourrés de clichés… tel celui-ci. Parce que vous m’expliquerez en quoi une femme serait plus ou moins complexe qu’un homme.

Lerouge, ce qu'il ya de bien , c'est que les clichés éculés vous servent de démonstration quand ça vous arrange ( je connais bien les femmes, je discute avec je milite avec..toutes des garces et ma mére en pire et en tongue) mais pas dans l'autre sens.
Mais si Lerouge , les nanas sont bien plus compliqués que les mecs... et aussi bien plus simples.
C'est pas en vous faisant croire que la femme est un homme comme les autres , que vous epongerait vos arriérés avec votre maman.
Je ne sais si vous avez déjà fait l'experience de la psychanalyse mais je suis certaine que vous seriez du pain béni pour un bon psychanaliste .....un cours sur l'inconscient et les rapports mére/enfant à vous tout seul.

Bon, ben je vois... que vous ne m'avez pas expliqué "en quoi..."
Mon "arrièré" avec "môman", je ne le connais pas. Nous avons cessé de nous voir pendant 30 ans et j'ai retrouvé une vieille dont je me suis occupé pendant un an, comme je me suis occupé d'autres vieilles quand je militais dans une assoc pour les P.A.
Voilà deux ou trois fois que vous laissez entendre que j'ai écris que les femmes étaient toutes des garces, ce que je n'ai jamais fait. J'ai été marié (c'est moi qui me suis tiré, ce qui n'est le cas que de 30% de mecs...) et il m'arrive d'avoir une ou des maîtresses... et encore plus souvent des femmes qui voudraient l'être.
Il m'amuse de penser que mon mode de vie choisi m'a fait cotoyer, dans l'intimité, plus de femmes et d'hommes que vous.

Je ne suis pas de la génération qui va voir une "cellule psychologique" dès qu'une mouche pête. Ayant été dépressif, j'ai rencontre des psy... mais peu de temps et sans qu'aucun m'invite à faire une psychanalyse. Vu ce que ce genre de chose donne généralement, je suis assez convaincu de m'en porter pas plus mal Mouhahaaharf Mouhahaaharf

Quant à votre " plus compliqués que les mecs... et aussi bien plus simples", vous allez finir par me faire mourir de rire tant cela ne veut rien dire (en français, en tous cas). Plus... "complexe" (dans vette phrase) pourrait peut-être se discuter.

Mais il y a des femmes comme des hommes qui sont plus plus compliqués que d'autres femmes et d'autres hommes. Il y a aussi des femmes comme des hommes dont la personnalité est plus complexe que celle d'autres femmes ou d'autres hommes.
Et comme chacun sait (enfin, je l'espère) tout homme a une part de féminité comme toute femme a une part de masculinité.

Pour mémoire (ou information ?) : "On ne naît pas femme, on le devient".

Pour ouvrir ce débat, je me demande si Simone de Beauvoir aurait apprécié que Mme Royal propose qu'Olympe de Gouge entre au Panthéon. Ou encore "Julie l'institutrice", première bachelière de France (vers 1860) et dont le ministre de l'Instruction publique refusait de signer le diplôme car cela aurait "ridiculisé l'Etat".
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 20:30

Citation :
campagne première a écrit:
Lerouge, je confirme ce que dit mariep : les filles sont bien plus complexes que les gars sauf ... sauf ... que ....

quand on a dit ça, c'est pas si simple.

Toutes les filles n'ont pas la même dose féminin/masculin, itou pour les gars.

Et j'ai remarqué qu'il m'est bcp plus facile de "fonctionner" avec des filles disposant des "qualités masculines" : vitalité, action, brusquerie becoz sont plus prévisibles et que je m'ajuste mieux et plus vite.

Et que les hommes qui m'ont intéressée disposaient de "qualités féminines" plus développées : intuition, perception, rapport cyclique au temps, dissimulation... ce qui ne les a pas rendus moins virils à mes yeux : bien au contraire. mort de chaud

Allez comprendre.
scratch

Désolé... je n'avais pas encore lu votre post... et suis assez en phase avec vos propos.
Allez comprendre ? Ben vous donnez la réponse : la "dose de".

J'ajoute que ça me fait penser au CLICHE véhiculé selon lequel les lesbiennes sont des "garçons manqués", des "camionneuses".
Femmes, méfiez-vous, il y a plus de lesbiennes très féminines que de "camionneuses" ! ... comme chez les pédés : il n'y a qu'à la gay-pride qu'on voit (la TV...) beaucoup de folles.
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 20:39

Ce qui me gêne beaucoup à la lecture de vos posts, c'est qu'ils laissent passer une exigence de tolérance qui ne me rassure pas. En effet, comme on le dit souvent : la tolérance, il y a des maisons pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
lerouge
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 20:49

Citation :
françois* a écrit:
billbaroud35 a écrit:
françois* a écrit:
ET ma mère lorsque je faisais des conneries et qu'elle venait me chercher au poste de police disait "mais c'est pas possible quelle idée m'a pris de faire ce gosse"
Elle n'en pensait pas un mot.

Mais il est évident qu'on a facilement tendance à mettre certains de ses propres érrements sur le dos de la progéniture, ça évite les remises en question, et on se donne pour pas cher un statut de sainte femme qui accomplie une mission presque divine contre vents et marées...

de même qu'on a vite fait d'accabler nos géniteurs quand l'occasion se présente...Wink c'est humain de se chercher un coupable pour éviter la remise en cause...chez certains de mes collègues c'est même une façon d'être! Suspect

Es claro que si Bill.
Mais moi, au risque de dénoter, j'ai jamais fait de crise d'adolescence et je ne suis jamais rentré en conflit avec mes parents au sens d'un conflit qui laisse des traces.
Et pourtant ma vie familliale n'eut rien d'un long fleuve tranquille.
Mais aujourd'hui je passe régulièrement chez ma mère qui pourtant est une femme qui sait être chiante, je bouffe régumiérement avec mon père et fait des tas de trucs avec lui.
Franchement, ça se passe bien...
Ma famille quand j'ai eu besoin d'elle a toujours été là. Et si avec le reste de la famille je n'ai pas des relations très intimes, du côté de noyau père, mère, frère, c'est un pour tous, tous pour un.
J'ai même pas eu à pardonner les erreurs de mon père ou les excès de ma mère qui ont parfois été loin parce qu'il m'a semblé que ce n'était rien au regard de ce que je leur devais.

Néanmoins, cela peut poser d'autres problèmes du type cordon pas coupé, tout ça, tout ça...
Mais perso, je le ressens pas comme ça...

Bref si l'éducation parfait en'existe pas je décernerai malgrès plein de choses une bonne note à mes parents pour l'ensemble de l'oeuvre, d'autant que je me trouve très réussi.

Pas de crise d'ado, de conflits graves... ?
Un "psy" vous dirait que vous n'êtes pas normal et Sarko dirait que vos parents ne le sont pas Mouhahaaharf Mouhahaaharf Mouhahaaharf
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 20:55

"Pour mémoire (ou information ?) : "On ne naît pas femme, on le devient"
c'est toujours génial, les grandes phrases pompeuse et creuse à souhait, même si elle porte une part de sens:
Tiens en vlà une autre:
on ne nait pas parent , on le devient
on ne nait pas "bon " au pieu, on le devient au fil de ses amants
on nait pas homme, on le devient
on ne nait pas méchant, on le devient
on ne nait pas homo, on le devient
on ne nait pas occidental, riche bourgeois, socialiste, communiste umpiste, sarkozyste,..... on le devient
on ne nait pas vieux con, on le devient
la seule chose que vous donne la naissance: c'est une couleur de peau, le chromosome y ou pas et une horloge biologique qui commence à egréner le temps, pour TOUT le reste on le devient .
Même, le fait d'être un enfant , on le devient , on ne nait pas "enfant", on le devient avec les adultes qui deviennent mére ou pére qui en assument la mise au monde.

Vous n'aimez pas la psychanalyse, ?( à ne pas confondre avec la psychologie), vous ne voyez pas en quoi , ce que vous êtes ( comme ce que je suis ) peut être induit par vos relations ( ou absence de relations) filiales ( pere et mere), grand bien vous fasse....pour vivre heureux, vivons caché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 21:03

lerouge a écrit:
Ce qui me gêne beaucoup à la lecture de vos posts, c'est qu'ils laissent passer une exigence de tolérance qui ne me rassure pas. En effet, comme on le dit souvent : la tolérance, il y a des maisons pour ça.
Exigence de tolérance, belle expression. Placer la barre un peu haut, en c'est temps pourri où l'exigence collective est de resoudre la question "comment payer moisn d'impôts pour les autres".
Mais ce n'est pas tolérance, que je parle, c'est d'un peu d'exigence de neutralité .Ou une exigence de décentrage .
Je crois fondamentalement qu'on va tous pourrir sur pied à force de se penser comme un nombril du monde , qui aurait plus de valeur, ou d'intérêt, ou que son propre voisin parce qu'on vit.
Finalement, un peu de retour au groupe et à l'espece pour claquer la gueule de l'individu qui n'en peut plus de sentir si singulier , si different, si important en ce mirroir, ne nous ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 21:55

Ceci dit est ce que mes filles seront plus révoltées que MOI, leur papa? J'ai placé la barre très très haut, car je suis très très révolté, très très intelligent et très très beau Nakata
Revenir en haut Aller en bas
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 22:16

M'est avis de dire que vous etes trop sérieux avec l'éducation de vos enfants. Lachez leur la bride et faites votre vie, ils feront la leur. Allez tryptique film-lecture-dodo pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 22:21

vanémel a écrit:
Ceci dit est ce que mes filles seront plus révoltées que MOI, leur papa? J'ai placé la barre très très haut, car je suis très très révolté, très très intelligent et très très beau Nakata

Et ben si vous installez de la concurrence entre vous et vos enfants, vous vous préparez à des temps difficiles Nakata Nakata

Dors et déjà, mes enfants sont d'une beauté, à coté , je peux aller me rhabiller....leur pére aussi , s'en rire. Mes enfants, chaque matin, je me demande d'où vient leur perfection.
Pour leur 'intelligence, j'y travaille tous les jours mais là je vous rejoins, j'ai mis la barre haut Nakata
Pour la révolte, punaise, ma fille a 7 ans, et j'ai dû mal à la contenir depuis le jour de sa naissance, un bulldozer qui passe la tête à travers les murs , une amazone.
Mon fils, il a déjà compris l'inverse , par son charme, son sourire solaire et sa finesse opiniatre, il obtient tout.
mes enfants sont géniaux et incroyables, mais n'empêche , 15 jours de vacances, seule , ou en amoureux, à faire rien que des trucs pour soi: le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Jeu 7 Juin 2007 - 22:31

françois* a écrit:
mariep a écrit:
françois* a écrit:
Tant d'épanouissement, ça fait du bien...
Calimero

François, tu t'épanouis avant les enfants et quand ils ont quitté la maison, sinon entre les 2 , tu aménages des espaces spacio-temporels, rares mais au combien chattoyant et profitables. Nakata

Autre option, si tu ne veux pas mettre "pause" à la fonction "poursuite de mon épanouissement personnelle à travers les âges de la vie": tu ne fais pas d'enfant.
Car la régle de base est ( à recopier sur la boite de pilule de ta copine):"tu ne deviens pas parent pour ton épanouissement personnel mais pour épanouir tes enfants, c'est ton but, ta mission, ton objectif et tout, quelque soit le résultat des efforts entrepris , te sera toujours porté à la colonne "débit et contencieux" . Nakata Nakata

J'avais cru comprendre que le désir de maternité et de paternité existait chez les êtres humains.
Je suppose à te lire que les personnes qui ne peuvent avoir d'enfants sont bien plus épanouies que les autres, faut absolument en faire part aux gens qui tout au long de leur vie désirent en avoir et ne peuvent en avoir, ça va les passionner.
Il m'avait semblé mais là encore, j'ai du me tromper que pour de nombreuses personnes, l'épanouissement pouvait passer par une vie familliale stable et heureuse.
Mieux par expérience professionnelle, j'ai pu constater que fonder une famille était (pour certains qui parraissaient de prime à bord paumés), salutaire.

Mais effectivement les enfants font des caprices.
Mais effectivement les enfants peuvent en vouloir à leurs parents.
Mais effectivement les enfants ajoutent certaines charges à la vie de tous les jours.
Mais effectivement les enfants peuvent contribuer à brouiller ou détériorer une vie de couple.
Mais effectivement les enfants peuvent être sources de problèmes.

Mais également il semble que les personnes qui voient leurs enfants naître sont pas loin de qualifier ce jour du plus beau de leur vie.
Mais également il semble que les enfants apportent beaucoup de joie et un regard nouveau qui nous attendrit parfois nous impressionne.
Mais également les enfants quand ils ont leur bac, qu'ils font leur premier gala de danse, monte sur une scène ou marque un but le dimanche, nous rendent fiers d'eux.
Mais également les enfants nous ouvre les yeux sur certaines choses avec les leurs.
Mais également les enfants ça met juste un peu de joie, de vie, de candeur et de fraîcher dans une maison.
Mais également les enfants nous éloignent de la mort et nous rapproche de l'immortalité.

Comme à priori la plupart d'entre vous et vous la première avaient des enfants, j'ai la faiblesse de croire que les enfants ne sont pas que des empêcheurs de jouir en rond, bien au contraire et que si on en fait c'est que quelque part (dans la majorité des cas) on les désire.

Sinon, si on pense que les enfants c'est quelque chose que l'on subit et qui nous empêche de vivre et de s'épanouir, si on se sent esclaves d'eux, ça relève du masochisme d'en faire.
Or, je pense assez facilement que si l'on vous donnait à choisir une seule chose à sauver parmi tout ce que vous avez se seraient vos enfants, ces pestes, que vous choisiriez.
Et que cela n'aurait absolument rien à voir avec la base des bases (instinctives) mais plutôt avec l'amour.

Enfin, ce que j'en dis, moi j'ai pas d'enfant, j'en suis un moi même...
Mais rien ne me chagrinerait plus que de ne pouvoir en avoir...

Tu vois François, où la nana de ce boucquin a vraiment raison c'est quand elle dit que sur le sujet, seul les images d'epinal sont admises.
Si tu veux des trucs cools sur la parentalité, et bien lis la prose de l'assoc des méres qui militent pour l'allaitement jusqu'à 4 ans; Là personne ne te dira que faire des enfants dans une société qui ne fait que vanter, promouvoir la jouissance, l'épanoiussement individuel, l'ecoute de soi et de ses besoins te rend un tantinet schyzo , un tantinet énervé et que au final tu as quand même la légére l'impression de t'être fait avoir sur l'option "famille, parents épanouis, individus comblés".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Ven 8 Juin 2007 - 9:49

Ce matin j'ai quand meme regardé 3 fois mon nombril dans la glace pour voir s'il n'avait pas changé de place et pourtant j'ai des enfants. Comme quoi celà n'empeche pas le nombrilisme Nakata
Revenir en haut Aller en bas
vanémel
Invité



MessageSujet: Re: Mariep?   Ven 8 Juin 2007 - 9:54

Finalement je me pose la question WildCarrot Ne peut-on pas etre con, niais, inculte, dragueur, nombriliste, goujat, footeux et avoir des enfants? Nakata
Finalement.
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mariep?   Ven 8 Juin 2007 - 10:38

vanémel a écrit:
Finalement je me pose la question WildCarrot Ne peut-on pas etre con, niais, inculte, dragueur, nombriliste, goujat, footeux et avoir des enfants? Nakata
Finalement.

Ben si Vanemel.
Le nombre d'imbéciles qui se reproduisent justement pour pas que les génes se perdent..... Nakata Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariep?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariep?
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: ... Et dans le désordre : :: Divers-
Sauter vers: