Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le scaphandre et le papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'Gé
Invité



MessageSujet: Le scaphandre et le papillon   Mer 30 Mai 2007 - 10:00

Prix de la mise en scène à Cannes.
Et c'est bien vu, ce prix : film à l'esthétique trés recherchée, couleurs chaudes, parfois saturées, caméra subjective (tremblée et defocalisée juste ce qu'il faut), montage parfait parce que, même complexe, il reste invisible...

L'histoire, c'est celle de Jean-Dominique Bauby, redac'chef à "Elle", attaqué par une AVC, qui "reste" avec un Locked-in Syndrom (comme un scaphandrier au fond d'une eau trouble), seul l'oeil gauche est alerte... et son esprit d'écrivain (léger comme l'aile d'un papillon). Il voulait écrire un Monte-Christo au féminin. Maintenant, il veut écrire son envie de vivre. Une ortophoniste trouve un moyen pour qu'il s'exprime (elle récite l'alphabet, les lettres dans l'ordre décroissant de leur fréquence d'apparition dans les mots de la langue française ... ça commence par E...). Et il "écrit" son bouquin....

Amalric dans le rôle de Jean-Do, est trés bon, comme d'hab. Il n'a que quelques scènes où il bouge plus que son oeil gauche, mais il a cette grâce de l'acteur naturel, réel, qui est vraiment impressionante...

Mais surtout, surtout, ce qu'il y a de magnifique dans ce film, ce sont les femmes... C'est LE casting des actrices lumineuses françaises (à part Juliette, bien sûr! Wink ).
D'un côté, Emmanuelle Seigner et Marina Hands, les lumineuses charnelles et sensuelles, et idéales ... Ah, Emmanuelle ! I love you
Et de l'autre, Marie-José Croze et Anne Consigny, les lumineuses infirmières et maternelles, et si proches ... Ah Marie-José ! I love you (le plus beau sourire en coin du cinéma français).
Il y a aussi une apparition d'Emma De Caune en impératrice (eh oui)

Le casting masculin aussi est impresssionant : Jean-Pierre Cassel (son dernier film ?), Max Von Sydow (trés émouvant), Isaach de Bankolé (fait plaisir de le revoir), Niels Arestrup, Patrick Chesnais ...

La BO est également réjouissante : de U2 à Tom waits, d'Ultra Orange (eh oui, avec Emmanuelle encore ... son anglais avec l'accent français est trés mignon) à Charles Trenet ...

A voir, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Mer 30 Mai 2007 - 10:10

présenté comme ça...Wink

Pour la belle Marie-Josée, il me semble qu'elle est canadienne?

ce que tu dis c'est exactement ce qu'a dit le réalisateur que j'ai vu l'autre jour sur arte, en tournant il s'est rendu compte qu'il faisait un film sur des femmes et pas sur un écrivain...cat

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Mer 30 Mai 2007 - 14:12

Peut-on encore croire en dieu quand il existe des maladies comme ce locked-in-syndrom ?

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Ven 1 Juin 2007 - 12:21

Hier soir, j'ai loupé la séance pour "Irina
Palm"... donc avec ma pote, nous sommes allées boire un coup (moi un
mojito) à la terrasse ensoleillée d'un troquet de la Place Clichy...
oui, il faisait beau, j'avais même pris mes lunettes de soleil. A la
suite de quoi nous sommes allées voir "LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON",
tiré du bouquin de J.Dominique Bauby (que je n'avais pas lu).
Allez
voir ce film, n'ayez pas peur de vivre ce syndrome "locked-in" avec les
acteurs... jamais vu un film aussi étonnant sur un plan technique déjà,
parce qu'au niveau de l'image, chapeau au directeur-photo, chapeau au
réalisateur, chapeau bas, vraiment... mais chapeau à l'équipe-son,
parce que même au niveau des sons, vous verrez que c'est une prouesse
qui a été accomplie. Sinon les acteurs sont grandioses... Schnabel a eu
un prix à Cannes et vraiment, là ça me paraît mérité...
On rit, on
pleure, on sourit, on est ému, on s'émeut sur des échanges complices
entre un père malade et son fils, on éclate de rire avec le "locked-in"
parce qu'il arrive à rigoler intérieurement sur des jeux de mots d'un
installateur de France Télécom, on ne s'apitoye jamais... on reste
digne comme le personnage reste digne... et on ressort avec une envie
de vivre dévorante. Moi je me suis ouvert une ch'tite bouteille de
rouge et j'ai bouffé du foie gras en rentrant hier...
Tant pis
pour le Qi Cong... nous sommes sorties tard, toutes les deux très
bouleversées et extasiées... il pleuvait. Je me suis faite rincer en
rentrant chez moi à pied sous la pluie. Au moment où j'arrivais devant
mon entrée, j'ai croisé deux mecs rase-motte dont l'un m'a dit "faut
arrêter de grandir"... J'ai eu pitié de ce con ... grâce au film que je
venais de voir, je n'ai rien dit. Et puis, je ne suis pas méchante...
j'ai même horreur de ça.
Alors, mangeons, buvons, rions, ne perdons pas de temps, arrêtons de vouloir toujours plus... et profitons.
ET SURTOUT ALLEZ VOIR CE FILM
Revenir en haut Aller en bas
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Ven 1 Juin 2007 - 12:56

Salut Clo, content de te lire de nouveau !

J'étais deja tenté par ce film, tu me donnes encore plus envie d'y aller.

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Ven 1 Juin 2007 - 14:41

ouep ça fait envie! cherry

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Ven 1 Juin 2007 - 16:45

Vraiment, allez-y... vous avez lu les commentaires d'L'Gé...
et mes bouffées d'émotion...
Donc y'a pas : faut y aller.
Ah, au passage, l'Gé... la bande son : extra-ordinaire !!! J'ai une question au super pro : quelle est la chanson de fin, juste avant celle du générique de Tom Waits ? Connaissais pas mais j'ai adoré et je ne voyais pas l'écran, c'était écrit trop petit et moi trop loin !!!
Merci d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Sam 2 Juin 2007 - 23:28

zebadguy a écrit:
Peut-on encore croire en dieu quand il existe des maladies comme ce locked-in-syndrom ?

Zeb, on ne peut plus croire en dieu depuis un bon moment....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Sam 2 Juin 2007 - 23:29

clomani a écrit:
Vraiment, allez-y... vous avez lu les commentaires d'L'Gé...
et mes bouffées d'émotion...
Donc y'a pas : faut y aller.
Ah, au passage, l'Gé... la bande son : extra-ordinaire !!! J'ai une question au super pro : quelle est la chanson de fin, juste avant celle du générique de Tom Waits ? Connaissais pas mais j'ai adoré et je ne voyais pas l'écran, c'était écrit trop petit et moi trop loin !!!
Merci d'avance...

Salut clomani, alors ça va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Dim 3 Juin 2007 - 8:00

mariep a écrit:


Salut clomani, alors ça va?

Bof... j'essaie de faire avec (le nabot)... J'ai beaucoup de mal, surtout avec les media et les instituts de sondage. J'attends les mauvaises nouvelles de la rentrée ! Et envisage de partir, toujours... j'ai vraiment du mal à vivre les incivilités quotidiennes de Paris d'autant que, chez moi ils ont voté Nabotléon ! Et vous Mariep ?
Revenir en haut Aller en bas
zebadguy
Admin


Nombre de messages : 3349
Age : 41
Localisation : Mon salon
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Dim 3 Juin 2007 - 18:06

mariep a écrit:

Zeb, on ne peut plus croire en dieu depuis un bon moment....

Je te l'accorde.

"Non seulement Dieu n'existe pas, mais essayez de
trouver un plombier le dimanche." W. Allen

_________________
Un intellectuel assis, ça va moins loin qu'un con qui marche. Michel Audiard
http://zebadguy.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zebadguy.info
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 9:46

clomani a écrit:
Vraiment, allez-y... vous avez lu les commentaires d'L'Gé...
et mes bouffées d'émotion...
Donc y'a pas : faut y aller.
Ah, au passage, l'Gé... la bande son : extra-ordinaire !!! J'ai une question au super pro : quelle est la chanson de fin, juste avant celle du générique de Tom Waits ? Connaissais pas mais j'ai adoré et je ne voyais pas l'écran, c'était écrit trop petit et moi trop loin !!!
Merci d'avance...

Peut-être le Velvet ?
(à noter, hommage trés touchant pour moi, sur un plan magnifique dans Paris, c'est la BO des 400 coups qu'on entend ! I love you ).
Revenir en haut Aller en bas
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 9:50

mariep a écrit:
zebadguy a écrit:
Peut-on encore croire en dieu quand il existe des maladies comme ce locked-in-syndrom ?

Zeb, on ne peut plus croire en dieu depuis un bon moment....

(j'insiste !),
Ce sont les femmes qui pourraient me faire croire en Dieu ! I love you

Dans le film, voyez comme elles se correspondent deux à deux : Marina en double d"Emmanuelle et Anne en double de Marie-Josée.
Comme si dans son cocon, Amalric ne focalisait plus que deux pôles complémentaires de LA femme ... et voyait double !
Revenir en haut Aller en bas
clomani
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 10:36

L'Gé a écrit:

Ce sont les femmes qui pourraient me faire croire en Dieu ! I love you


Je vais troller mais juste pour répondre à L'Gé... je vais citer un de mes très bons amis, homo, de retour du Mont Athos (monastère où les femmes sont interdites) où il est allé passer quelques jours, d'où il est revenu affamé et légèrement ostracisé pour cause de catholicisme et de non orthodoxie : "je ne pourrais pas vivre dans un monde sans femmes... quelle horreur !"... pourtant, son mec est Grec, orthodoxe et croyant clown
Revenir en haut Aller en bas
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 10:46

Un truc encore ...
J'ai trouvé trés naturel que ce soit filmé en caméra subjective.
Mais, pour certains (et certaines) c'est peut-être un peu troublant voire fatiguant et long..

Alors, ma prescription ! Wink :
Le jour d'avant, se procurer et visionner "Dark Passage" avec H.Bogart en prisonnier évadé qui se fait refaire le visage. La première partie du film est également en caméra subjective...

Dans les 2 films, la caméra subjective marque l'humiliation de la situation. Les regards portés sur Bogart et Amalric sont ceux qui sont habituellement portés sur des enfants. Des enfants dont on doit s'occuper ... et surveiller !


Dernière édition par le Lun 4 Juin 2007 - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 10:47

L'Gé a écrit:
mariep a écrit:
zebadguy a écrit:
Peut-on encore croire en dieu quand il existe des maladies comme ce locked-in-syndrom ?

Zeb, on ne peut plus croire en dieu depuis un bon moment....

(j'insiste !),
Ce sont les femmes qui pourraient me faire croire en Dieu ! I love you

Dans le film, voyez comme elles se correspondent deux à deux : Marina en double d"Emmanuelle et Anne en double de Marie-Josée.
Comme si dans son cocon, Amalric ne focalisait plus que deux pôles complémentaires de LA femme ... et voyait double !

Lgé, c'est vraiment pas le moment de se laisser attendrir par les bondieuseries des uns ou des autres: entre les tarés du fatahal islam, qui font massacrer les femmes et les enfants des camps libanais , les baptistes qui défilent en procession dans paris pour nous dire que jésus crucifié s'est sacrifié pour nous sauver, les créationnistes qui enfoncent le coin dans la théorie de l'évolution suivi par les plus finaux de l'intelligent design, les ricains qui s'y laissent aspirer suivi par les mêmes chez les musulmans et les protestants allaemands, le retour des valeurs morales à la mode droitiére de chez nous, les polonais qui voient des nains partout, les turcs qui tentent mais ne gagneront pas de repousser les islamistes à la marge...
c'est vraiment pas le moment de se laisser aller à penser que les dieux ont quelques choses à faire avec les hommes, que les femmes soient belles , emouvantes ou pas.
Parce que j'ai un moment préssentiment pour ce 21 éme siécle: la chasse sera bientôt ouverte pour ce qui , au delà de la laïcité de la vie publique ou privée, revendiqueront ouvertement que l'homme est tout seul à se dépatouiller avec son propre merdier et que les dieux sont morts avec le moyen âge , une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 11:01

Marie,

Je suis plutôt d'accord avec toi (les religions ont des extrêmes qui développent l'inculture et la xénophobie... et c'est une tendance forte, pas un résidu)
Mais, STP, ne te trompe pas de "forum" pour ton combat...
M'interdire d'écrire ce "bon mot" (qui d'ailleurs n'est qu'une reprise : les femmes pourraient me faire croire en Dieu) reviendrait à un politiquement correct, un religieusement correct, qui me gêne au plus haut point également !

Au contraire, multiplions les allusions, apprivoisons les sujets tabous, mélangeons tout gaiement, ne laissons pas les sujets tragiques nous envahir (en faire des sujets de tous les jours), attaquons-nous tous les jours à ces sujets, moquons-nous et n'oublions rien !
Revenir en haut Aller en bas
mariep



Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 11:22

L'Gé a écrit:
Marie,

Je suis plutôt d'accord avec toi (les religions ont des extrêmes qui développent l'inculture et la xénophobie... et c'est une tendance forte, pas un résidu)
Mais, STP, ne te trompe pas de "forum" pour ton combat...
M'interdire d'écrire ce "bon mot" (qui d'ailleurs n'est qu'une reprise : les femmes pourraient me faire croire en Dieu) reviendrait à un politiquement correct, un religieusement correct, qui me gêne au plus haut point également !

Au contraire, multiplions les allusions, apprivoisons les sujets tabous, mélangeons tout gaiement, ne laissons pas les sujets tragiques nous envahir (en faire des sujets de tous les jours), attaquons-nous tous les jours à ces sujets, moquons-nous et n'oublions rien !

Lgé , je ne t'interdis rien du tout, bien evidemment.
je veux juste signaler que nous les gens sensibles, rationnels , intelligents, cultivés ( là c'est toi Nakata ) se laissent aller bien evidemment à explorer quantités de pistes intellectuelles, spirituelles, esthétiques, philosophiques , culturelles sur la douillette assurance de régles qui leur semblent acquises sans retour possible mais que ceux d'en face bardés dans leur certitude , de leur foi immanente "de Dieu est, le reste tu peux rien démontrer et en voici la preuve", détournent tout surtout la raison au profit de la foi, sont en train d'utiliser toutes les ficelles de la pensée éclairée, de la raison pour montrer que leurs régles sont les bonnes, et nous les incroyants, les septiques, des erreurs en devenir de l'Histoire.
Ce que je veux dire, c'est que le cinéma ( l'art en général la création), enfin les auteurs , les penseurs devraient peut-être eviter de se croire à l'abris d'un gros retour de bâton dans leur désir-plaisir d'inexpliquer l'inexpliccable beauté et grandeur de la vie: un ce ces matins, on va être grosjean comme devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 13:05

mariep, vous et L'Gé avez raison ensemble et pas l'un contre l'autre.

La réaction fait partie de l'histoire humaine pour contraindre donc contrôler le troupeau ( j'ai d'ailleurs tjrs pensé que ce récent hygiénisme anti-tabac était un ersatz de la pratique religieuse tombée en déshérence du moins en occident ) ..

.. mais parallèlement, les êtres qui vivent vraiment et ne se contentent pas de survivre ou de résister au rouleau compresseur des marchands, des clercs et docteurs de tout poil sont ceux qui gardent un supplément d'âme .. celui-ci étant bien sûr cette part enfantine de nous-même que d'aucuns appellent dieu, que j'appelle légèreté existentielle en accord avec l'élément naturel .. je la connais car je la cultive et si je n'ai pas rencontré dieu, j'ai rencontré la part divine de moi-même qui est cette exception de liberté où je sais que quelque chose est possible même quand j'ai tout perdu ou cru tout perdre.
Et bien sûr, cette part divine, de beauté, de transcendance, de sublimation, l'art l'incarne aussi et contribue à me la faire toucher.
Donc, si je me suis tjrs éloignée des docteurs ( au sens large), c'est que je traite directement avec "dieu" . Campagne
Et il ne peut me contrôler puisque dieu est une quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 14:08

ah on retrouve notre Campagne cheers ...ça nous manquait ces considérations poétiques sur l'existence! Smile

(et bravo a L'Gé et Mariep aussi) albino

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 14:26

Caramba ! je suis découvert ! Wink
C'est vrai, malgré tout ce que j'ai pu dire autour de moi, je le confesse (quel joli mot), je suis plus agnostique qu'athée...
En réalité, je conteste moins l'existence du divin que je le crois. Il y a tant de mystères dans ce monde que je ne peux résister à m'y noyer.
Du monde, nous n'avons encore RIEN découvert.
Je conteste par contre tout le "surnaturel" divin à partir duquel "ON" a créé une "connaisance" truquée et manipulatrice. Je refuse également qu'on me vole le sujet, je veux garder le droit d'en parler, même d'en parler mal. Ces imbéciles qui se suicident et tuent avec des ceintures de dynamite, ces autres imbéciles qui nient l'évolution, tous ces imbéciles obtus ne me font pas peur. Ils ne m'ont pas confisqué le sujet.

PS: c'est le concupiscent qui va à confesse, non ? pig
Revenir en haut Aller en bas
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 14:47

Pour en revenir au film, j'entends 2 choses fausses qui m'agacent un peu (mais pas trop tout de même, c'est pas si important).

1. C'est un film "lacrimal", du type My Left Foot ou Mar Adrento..
FAUX !
Je n'ai pas une seconde eu envie de pleurer !
C'est même assez drôle. La seule scène que j'ai trouvée un peu tire-larme, et que je n'ai pas beaucoup aimée, c'est celle où la dernière maitresse, au téléphone, doit "passer par" l'épouse pour communiquer avec ..., d'ailleurs on s'apitoie là sur l'épouse et pas sur l'accidenté de la vie
Je le répète : c'est plus un film sur les femmes que sur la maladie.


2. Schnabel est un peintre... et ça.... ça ne va pas du tout pour faire un bon film !... En effet, il est communément admis que l'art de peindre c'est l'art de ramener tout dans le cadre du tableau. On dit un art centripète.
A l'inverse, le cinéma ce serait le contraire, un art centrifuge, qui donne à voir, à imaginer, hors du cadre, dans le hors champ.
Pas d'accord.
Le cinéma, c'est, je crois, un art de synthèse.
Un film, c'est un équilibre de hors champs et de pleins champs, de tableaux et d'ellipses, de dialogues et de visions...
Et il est, je crois, simpliste de cataloguer Schnabel.
Il y avait, je crois à Cannes, bien d'autres films dits "contemplatifs", qu'on pourrait plus aisément traiter "d'arty".. ficiels ! Nakata
Revenir en haut Aller en bas
billbaroud35

avatar

Nombre de messages : 3718
Age : 43
Localisation : par des temps incertains...
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 15:11

t'inquiètes L'Gé, ceux qui disent ça ce sont les inrocks et la lecture du numéro 600 m'a conforté dans ce que j'ai toujours pensé d'eux : leurs avis en matière de ciné, ils peuvent les prendre en suppositoires! pirat on n'apprend rien sur les films, ils restent arc-boutés sur leurs positions de principe (tarentino est génial), continuent à se fourvoyer dans des lectures cryptiques de spiderman...Suspect

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 15:18

billbaroud35 a écrit:
t'inquiètes L'Gé, ceux qui disent ça ce sont les inrocks et la lecture du numéro 600 m'a conforté dans ce que j'ai toujours pensé d'eux : leurs avis en matière de ciné, ils peuvent les prendre en suppositoires! pirat on n'apprend rien sur les films, ils restent arc-boutés sur leurs positions de principe (tarentino est génial), continuent à se fourvoyer dans des lectures cryptiques de spiderman...Suspect

Oui, les Inrocks, il faut les écouter pas les lire.
Revenir en haut Aller en bas
campagne première
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2541
Localisation : entre vignes et caveaux
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   Lun 4 Juin 2007 - 15:49

L'Gé, si le concupiscent va à confesse, il se peut qu'il converge, non? ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le scaphandre et le papillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le scaphandre et le papillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De chrysalide devenez papillon
» [Polyommatus icarus] Petit papillon bleu
» Papillon lune
» [Brenthis daphne] Papillon
» Papillon ou sage taoïste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: Cultures en Vrac :: Cinéma et photographie-
Sauter vers: