Dé-Libération

Forum de discussions diverses
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rédemption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 58
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: La rédemption   Lun 26 Mar 2007 - 18:03

Tous les regards se portent vers L'gé... au coin ciné ( match Dod/Lgé un jour sur libé, sabré par le modod ) ...



La rédemption et Scorses par exemple ?

A quel moment peut arriver la rédemption

Clot-elle une vie ou au moins le chapitre d'une vie ?

Souffrir - comme le christ a souffert - est-il une marque de rédemption ?

Ne la confond on pas trop souvent avec l'empathie ?

S'arrêter de boire est- il un signe de rédemption ?

Pourquoi mon ex ne se rédempte-t-elle pas pour parler polimment ?

Y'a-t-il des bobos de droite voire d'extrême doirte ? - oui, voir juste au-dessus ) .



Là, je dérive, donc j'arrête dans l' fion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 58
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La rédemption   Mar 27 Mar 2007 - 15:42

La rédemption et Scorsese par exemple ?

Ou sans ...


]L'gé, il est 14h40 et on est le 27 du mois. J'attends ( j'arriverai à le -re- faire plancher à mort !

AHHHHHHAHAHAHAAHAHAHAAHAHAHAHAHAA!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gé
Invité



MessageSujet: Re: La rédemption   Mar 27 Mar 2007 - 16:28

Tu laches rien toi, hein ? Wink

Voilà à peu prés ce que je te postais sur Libé et qui n'est pas passé ...

Pour qu’il y ait redemption il faut qu’il y ait prise de conscience.Les héros des Affranchis, de Raging Bull, de Casino, de Gangs of New York ne prennent jamais le recul nécessaire pour ça.
Il y a déchéance à chaque fois, mais il n’y a pas rédemption.

Henry Hill, à la fin des Affranchis livre ses partenaires, mais ce n’est pas de la rédemption, c’est de la pure logique tactique pour sauver sa peau

Jake La Motta est incapable de prendre le recul nécessaire pour choisir entre sa vie et son métier. Il ne peut se résigner à pactiser avec la mafia, alors que la réussite de sa carrière en dépend. Pour ça, on peut le plaindre. Devant son miroir, à la fin du film;, il semble libéré de ses fautes, c’est vrai, mais on voit très bien que ce n’est que fatalisme et déchéance
En gros, ils sont enfermés dans une seule logique, un peu comme des débiles légers. Quand ça commence à foirer, ça ne peut qu’aller jusqu’au cataclysme final.
Ils sont terriblement violents, certes, mais aussi incroyablement naïfs.
The Departed n’est pas vraiment différent. Si les héros semblent être un peu moins stupides, ils sont tout autant jusqu’au-boutistes et traités comme des pantins. La mort par inadvertance d’un des infiltrés en est la preuve. Ils ne dominent rien de leur destin.
Revenir en haut Aller en bas
dodcoquelicot

avatar

Nombre de messages : 2773
Age : 58
Localisation : A l'est, mais pas tout à fait
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La rédemption   Mar 27 Mar 2007 - 16:39

L'Gé a écrit:
Tu laches rien toi, hein ? Wink

Voilà à peu prés ce que je te postais sur Libé et qui n'est pas passé ...

Pour qu’il y ait redemption il faut qu’il y ait prise de conscience.Les héros des Affranchis, de Raging Bull, de Casino, de Gangs of New York ne prennent jamais le recul nécessaire pour ça.
Il y a déchéance à chaque fois, mais il n’y a pas rédemption.

Henry
Hill, à la fin des Affranchis livre ses partenaires, mais ce n’est pas
de la rédemption, c’est de la pure logique tactique pour sauver sa peau


Jake
La Motta est incapable de prendre le recul nécessaire pour choisir
entre sa vie et son métier. Il ne peut se résigner à pactiser avec la
mafia, alors que la réussite de sa carrière en dépend. Pour ça, on peut
le plaindre. Devant son miroir, à la fin du film;, il semble libéré de
ses fautes, c’est vrai, mais on voit très bien que ce n’est que
fatalisme et déchéance

En
gros, ils sont enfermés dans une seule logique, un peu comme des
débiles légers. Quand ça commence à foirer, ça ne peut qu’aller
jusqu’au cataclysme final.

Ils sont terriblement violents, certes, mais aussi incroyablement naïfs.
The
Departed n’est pas vraiment différent. Si les héros semblent être un
peu moins stupides, ils sont tout autant jusqu’au-boutistes et traités
comme des pantins. La mort par inadvertance d’un des infiltrés en est
la preuve. I
ls ne dominent rien de leur destin.
I
win aux points ! l'Gé tu as gagné un abonnement d'un an à la Croix
magazine. Point de détail : faut être intelligent pour accéder à la
rédemption ? Elle peut se faire inconsciememt, naturellement,
d'instinct, de survie ou pas non ? c'est comme la grâce, elle peut
toucher les imbéciles aussi ,non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rédemption   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rédemption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN ANGE DÉCHU POURRAIT-IL OBTENIR LA RÉDEMPTION?
» Un ange déchu pourrait-il obtenir la rédemption?
» Enseignement, Le mystère de la rédemption
» Chute et Rédemption
» Frantz Rosenzweig, l'Etoile de la Rédemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-Libération :: ... Et dans le désordre : :: Divers-
Sauter vers: